Moins de lemmings

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Fjord à Svalbard, Norvège

Fjord à Svalbard, Norvège © AFP

Des hivers plus humides conduisent à une diminution de la population de lemmings dans le sud-est de la Norvège. D’après une étude publiée dans Nature et relayée par BBC News, le manque de lemmings pourrait affecter les renards et les hiboux qui sont les prédateurs naturels du lemming. L’hiver, ces petits rongeurs n’hibernent pas : ils vivent entre la couche de neige et le sol. Lors des hivers plutôt secs, ils se reproduisent énormément, à un point tel qu’il est déjà arrivé que l’on fasse intervenir les chasse-neiges pour les déloger des routes. Au printemps, en cas de surpopulation, certains se jetteront du haut de falaises pour permettre au groupe de survivre. Mais depuis quelques années, ces pics de population n’ont plus lieu. Selon les chercheurs norvégiens et français à l’origine de l’étude, cela serait dû à « une mauvaise sorte de neige ». Trop humide, la neige ne fournit pas à l’espèce de bonnes conditions pour croître en hiver.

Media Query: