Des SMS pour protéger les éléphants

Publié le : Last updated:

éléphants

KENYA, MAASAI MARA : A herd of elephant pasture on a plain of the Maasai Mara National park in western Kenyan on August 15, 2008. The park is one of the most popular parks in the African continent. Kenyan Tourism Minister Najib Balala told AFP « I believe in the next five years, we should have a plan for five million people coming to Kenya, » he said, adding that he was encouraged by the early response from tourism professionals and tourists in Kenya’s main markets. The highest number of tourist arrivals achieved by Kenya was in 2007, when two million people visited the east African country, renowned for its wildlife safaris and sun-drenched Indian Ocean beaches. AFP PHOTO/Roberto SCHMIDT

Le Kenya expérimente depuis deux ans un système de colliers sur les éléphants qui permet d’envoyer des SMS afin de protéger les pachydermes et les populations locales. The Independent du 13 octobre explique que les éléphants ravagent les récoltes et suscitent la colère des populations locales. Le service de protection de la faune kenyan a même dû abattre cinq éléphants alors que cette espèce est considérée comme « presque menacée » par l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature). Afin d’éviter que cela ne se reproduise, les autorités ont doté Kimani, un éléphant, d’un collier qui avertit par SMS les gardes de la réserve. Si l’éléphant s’approche trop d’une zone habitée, ils interviennent pour le faire fuir. Basila Mwasu, mère de deux enfants, qui habite à proximité de la réserve, conclut :  » Nous pouvons vivre ensemble. Les éléphants ont le droit de vivre, et nous aussi. »

Media Query: