Les forêts anciennes sont des alliées dans la lutte contre le réchauffement climatique

Publié le : Last updated:

Une nouvelle étude internationale, parue dans la revue Nature, montre qu’en climats tempéré et froid, les forêts anciennes continuent au fil des siècles à accumuler davantage de carbone qu’elles n’en émettent, jouant ainsi un rôle clé dans la lutte contre le réchauffement climatique. Jusqu’à ce jour, on pensait que seules les forêts « jeunes », en croissance, absorbaient plus de CO2 qu’elles n’en rejetaient. C’est pour cela que les forêts anciennes ne sont pas comptabilisées comme puits de carbone dans les traités internationaux et n’ouvrent pas droit à des crédits carbone. Les auteurs estiment au contraire que la protection des forêts anciennes (leur non-déforestation) devrait être prise en compte d’une manière ou d’une autre.

Media Query: