Certains assureurs refusent de couvrir les fabricants de téléphone portable

Publié le : Last updated:

Le risque sanitaire potentiel causé par les ondes des téléphones mobiles pourrait ne plus être couvert par les assurances. Lors d’une interview avec Étienne Cendrier le porte-parole de Robin des Toits, Novethic nous apprend que, suite à des actions en justice aux États-Unis, les compagnies Zurich american insurance company, Federal insurance company et National union fire insurance company, ont demandé à ne plus couvrir Nokia pour les risques sanitaires liés aux ondes électromagnétiques. Cette requête a été refusée par la Cour suprême du Texas. Dans le passé, le désengagement des assurances sur certains risques a révélé de graves crises sanitaires comme l’amiante. Étienne Cendrier déclare « Les assurances françaises excluent tous les risques liés aux champs électromagnétiques dans les contrats d’assurance pour les particuliers. Exactement comme pour les risques amiante, plomb et OGM. » La Lloyd’s, Allianz et Swiss Re, ainsi que les compagnies de réassurance ne couvrent plus les risques liés aux champs magnétiques, ce qui laisse planer un doute quant à leur nocivité.

Media Query: