Un milliers de personnes déplacées pour créer un corridor animalier au Kenya

Publié le : Last updated:

kenya

Un groupe de zèbres et une hyène dans le parc du Maasai Mara au Kenya. AFP PHOTO/Roberto SCHMIDT

Environ un millier de personnes pourraient être déplacées au Kenya, pour créer un corridor pour animaux au sud de Nairobi, selon le quotidien kenyan The Nation.

Selon le ministre des Forêts et de la nature, Noah Wekesa, la région Kitengela-Kaptuiei (au sud de la capitale) est vitale pour les déplacements de la faune sauvage du parc national de Nairobi, en particulier lors les migrations saisonnières.

Le plan ne devrait être appliqué que si les populations concernées l’approuvent – ce qui n’est pas le cas pour l’instant – et que des compensations adaptées sont trouvées. Mais, comme le déclare dans le journal Katoo ole Metito, député de la circonscription, « Ce ne sera pas facile. Où est-ce qu’ils vont mettre tous ces gens ? »

Le programme, intitulé ‘Kitengela-Kaputiei Conservation Programme’, est financé à la hauteur d’un million d’euros environ par la fondation américaine African Wildlife Foundation.

Media Query: