Le retour de l’eau chez les Indiens Pima, en Arizona

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Arizona/ AFP

Une rivière asséchée est revenue à la vie grâce aux efforts des Indiens Pima, en Arizona. Ces Indiens, déplacés dans une réserve comme tant d’autres, ont été privés, une centaine d’années durant, de l’eau de la rivière Gila. Elle était entièrement utilisée par les agriculteurs blancs en amont. Après plusieurs années de lutte, les Pima ont obtenu gain de cause et le gouvernement s’est engagé, en 2004, à verser 680 millions de dollars dans des projets portant notamment sur l’irrigation. Ceux-ci viennent enfin de porter leurs fruits et la Gila coule à nouveau sur leurs terres. Pour les Indiens, ce retour de l’eau devrait permettre de restaurer les cultures traditionnelles. Mais il va « falloir réapprendre à faire pousser les courges et les haricots », précise Ed Mendoza, l’un des fondateurs d’un jardin communautaire. Cela permettra notamment d’améliorer la santé des membres de la tribu, dont la moitié est touchée par le diabète et l’obésité, tandis que les mêmes Indiens vivants au Mexique et ayant conservé leur alimentation traditionnelle ne souffrent pas de ces troubles.

Media Query: