Retrouvez la fondation GoodPlanet durant la COP21 au Bourget et au Grand Palais

COP21 GoodPlanet

Les ponts sur la Seine en contre-jour, Paris, France (48°51’ N - 2°21’ E). © Yann Arthus-bertrand

 

COP21 GoodPlanet
Les ponts sur la Seine en contre-jour, Paris, France (48°51’ N – 2°21’ E). © Yann Arthus-bertrand

Pour la COP21, les équipes de la fondation se mobilisent, vous pouvez nous retrouver pour échanger autour des thèmes du climat, de l’énergie, du développement, des océans et de l’alimentation à Paris.

Voici le programme de nos interventions, par lieu et par date :

AU BOURGET – Espace Génération Climat

– Le 1er décembre, de 11h à 12h30 sur le stand de Coordination Sud,
nous présenterons (Anouck le Crann d’Action Carbone solidaire), conjointement avec conjointe avec GRET, GERES, AVSF et ETC terra, nos actions « Diffusion de solutions de cuisson économes en bois-énergie au sahel (foyers améliorés, biodigesteurs, briquettes) : quels enseignements ? Quelles perspectives ? ».

– le 1e et 2 décembre, nous animerons un stand à l’espace Génération Climat, pour parler du lien qui unit les océans et le climat. Ce stand sera sous la bannière Plateforme Océan et climat.

le 3 décembre, à 11H, Espace Géneration Climat,  projection du film Planète Océan

– le 4 décembre, Plateau TV GoodPlanet de 13h30 à 14h, se tiendra un débat : La solution est dans l’assiette : «  Alimentation : comment concilier santé, plaisir et climat  ? » avec Maxime de Rostolan (Fermes d’avenir), Eric Cachan (éleveur de poulets Label Rouge), Xavier Corval (Ecosphère) et Caroline Vignaud qui sera animé par Olivier Le Naire.

le 9 décembre de 17h, side event en salle 4, Claire Sellier, chargée des école bioclamiques, abordera la « construction/habitat : un fort potentiel d’adaptation et d’atténuation des changements climatiques » avec voute nubienne, GERES, ENERGIES 2050. »

AU GRAND PALAIS
– Du 5 au 10 décembre, nous serons sur le stand de l’UNEP (Programme des Nations unies pour l’environnement) avec des animations autour du lien entre alimentation et climat. Nous vous proposons de découvrir tous les jours une initiative différente.

05-déc 06-déc 06-déc 07-déc 08-déc 09-déc 10-déc
15h 13h 16h 16h 15h 16h 16h
AVF La Tente des Glaneurs LRQDO Youmiam Solaal Frigo Magic Prioriterre : famille à énergie positive

4 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Gen

    Je regrette de ne pas être à Paris pour participer à toutes ces initiatives. Je suis en Afrique, au Burkina exactement et je suis désolée de constater que la conscientisation n’est pas là du tout. Rien n’est fait pour commencer à organiser une récolte des ordures. Les rues en sont jonchées. Si on essaie de faire quelque chose, il est aussitôt détruit dans la nuit. En tant qu’individu, il est bien difficile d’arriver à un tout petit résultat. Y aura-t-il un changement avec les élections imminentes????

      • Johnson

      A l’instar de colibri qui pendant le feu de brousse essaie d’eteindré le feu en apportant de l’eau avec son bec, peu importe la quantité. Si tout un chacun pouvait faire sa part de responsabilité tout irait pour le mieux. Donc agissons au lieu de voir ce que font les autres. Si nous sommes plusieurs colibris nous arriveront à éteindre le feu.

    • SOULE Nestor

    Bonjour

    juste vous dire combien nous aimons ce que vous faites et vous encourager vivement à vous intéresser plus à la zone ouest africaine où nous assistons à une asphyxie lente de tout l’appareil économique due, à une large partie, aux changements climatiques.

    Nous faisons partie d’une association de jeunes engagés pour la protection de l’environnement (JEPE). Notre lutte est de préparer la conscience de la jeune génération ,dont nous faisons partie ,aux défis majeurs du climat et lui donner des outils d’adaptation et de lutte contre l’affolement de notre climat.
    Nous apprécierons une bonne collaboration et servir de relais de vos belles initiatives ici en Afrique de l’Ouest, et surtout au Togo.
    Nous avions souhaité être à cette cop21 mais faute de financement.

    Bonne conférence.

    cordialement

    • ATSE ACHY ERIC OLIVIER

    Bonjour je suis en Afrique précisément en Cote d’Ivoire. Nous somme actuellement dans une saison inhabituelle de pluies. C’est pour dire que le changement climatique est bel et bien réel. Toute l’humanité doit réagir face à cela, c’est pour cela que nous ne devons pas seulement écouter qui sont avancés ou développés mais bien prendre en compte tous les avis, en particulier ceux qui subissent la perversité humaine. Car quand je prend l’exemple de mon pays où les saisons ne sont plus maitrisées, c’est le pauvre paysan qui n’a aucune notion des prévisions météorologiques qui en souffre.
    Sachons qu’il n’y a pays de développement sans destruction de la nature, alors les pays les plus développement sont les plus pollueurs et donc destructeurs de la nature, voire la couche d’ozone. Une compensation doit être établie pour aider plus pauvres afin de leur permettre de créer des réserves par le reboisement et en développant par exemple la culture intensive.

Deux bébés rhinocéros de Java, espèce en voie d'extinction, repérés dans un parc indonésien

Lire l'article

Canada : Vancouver étouffe sous la fumée des feux aux Etats-Unis

Lire l'article