« L’après pétrole » : GoodPlanet sur RMC découverte ce soir

schistes bitumineux
Schistes bitumineux au Canada - Yann Arthus-Bertrand
Schistes bitumineux au Canada - photo Yann Arthus-Bertrand
schistes bitumineux
Schistes bitumineux au Canada – photo Yann Arthus-Bertrand

Ce mois-ci, dans l’émission « Vu du ciel, ça continue » sur RMC Découverte, nous abordons le thème de l’après pétrole. Est-il possible de se passer des hydrocarbures polluants et responsables du réchauffement climatique ?

Nous partons aux USA, car le pays est en train de changer. Les grandes villes comme New York sont en pointe dans la lutte pour diminuer leur consommation d’énergie, par exemple au travers de grands projets de soutien à l’instalation de paneaux solaires sur les toits ou aux véhicules hybrides et électriques.

Nous rencontrons également May Boewe, confondatrice de 350.org, la principale ONG internationale de mobilisation contre le changement climatique, organisatrice de la grande marche pour le climat de septembre 2014.  Selon elle, l’opinion publique change et prend conscience des enjeux. Mais il est temps aussi de passer d’une action individuelle (prendre le vélo, éteindre la lumière) à une action plus globale : 350.org lance une campagne internationale pour « désinvestir des hydrocarbures ».

Ne manquez pas l’émission, mardi 28 avril à sur RMC Découverte, à 20h30 pour « Vu du ciel » et vers 22h pour « Vu du ciel, ça continue ».

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Claude Renaud

    Nous nous passerons des hydrocarbures quand il n’y en aura plus.
    Nous sommes complètement dépendant du pétrole et comme pour toutes les drogues, prisonniers.
    Quand on connait les ambitions du secteur aéronautique de faire voler 7 milliards de passagers
    dans les 2O prochaines années, cela ne laisse pas beaucoup d’espoir. Le monde est fou et il faut
    faire avec. Voyages incessants autour de la Planète, grosses cylindrées, jets privés, yachts etc….
    Ne demandez pas aux gens fortunés de changer de paradigme. Haro sur le diesel mais pas sur le
    kérosène. L’effort à faire sur les gaz à effet de serre ne sera jamais équitable.
    L’Homme est dépourvu de sagesse et ne pourra pas réduire son train de vie qui l’emmène inexorablement vers sa fin, c’est-à-dire vers la fin de l’Humanité.
    Claude
    sa fin