Jet Solidaire devient partenaire de la Fondation GoodPlanet pour la compensation carbone volontaire


© Jet Solidaire
© Jet Solidaire
© Jet Solidaire

La Fondation GoodPlanet lance un nouveau partenariat avec l’agence Jet Solidaire.

Conscient des problèmes environnementaux générés par l’aviation, Jet Solidaire s’engage à proposer la compensation carbone volontaire à chaque affrètement en utilisant l’outil Calculateurs carbone créé par le programme Action Carbone Solidaire de la Fondation GoodPlanet.

Afin d’encourager ce geste pour la planète, Jet Solidaire propose de financer 50% de cette compensation carbone volontaire à chaque fois que ses clients décident de compenser leurs vols.

Qu’est-ce que Jet Solidaire ?

Jet Solidaire est la première agence solidaire de conseil et de courtage en aviation d’affaires. Elle offre des avions à la location et a notamment pour objectif de promouvoir et d’encourager toutes les démarches solidaires dans cette branche du transport aérien.

Grâce aux voyages et au soutien des clients, Jet Solidaire peut venir en aide à la planète et aux plus démunis.

En savoir plus : Jet Solidaire

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Durand

    C’est forcément bien mais quelque part sur nos et hypocrite car et donc je suis un homme d »affaires normal avec un « portefeuille normal ou supérieur alors je peux polluer l’atmosphère sans tracas car je compensé par la taxe…….. !!!!!°

    • Les avions, tout comme de nombreuses activités humaines polluent, c’est indéniable. Ils continueront à voler, c’est un fait. Aujourd’hui la compensation carbone est très rare dans le monde de l’aviation d’affaires et il y a beaucoup de travail à faire pour encourager nos voyageurs à choisir cette démarche. Alors, qu’est-ce qui est préférable : Voler avec ou voler sans compensation carbone ? Il y aura peut-être des voyageurs qui voudront se donner bonne conscience en choisissant de compenser leurs émissions. Et franchement, ne trouvez-vous pas que ce sera déjà très bien ? Car il y en a d’autres qui n’auront pas ce souci. Mais je pense qu’il y aura aussi beaucoup de voyageurs pour qui la démarche sera sincère et qui voudront peut-être même aller encore plus loin…