Nucléaire : le réacteur Tricastin 1 redémarre après sa visite des 40 ans

tricastin 40 ans

Le réacteur de Tricastin, à la frontière de la Drôme et du Vaucluse, lors de travaux le 27 juin 2019 © AFP/Archives PHILIPPE DESMAZES

Paris (AFP) – Le réacteur nucléaire de Tricastin 1 a redémarré après un arrêt de près de sept mois consacré à une visite exceptionnelle destinée à lui permettre de poursuivre sa vie au-delà de quarante ans, a indiqué EDF lundi.

Le réacteur de 900 MW situé dans la centrale du Tricastin, dans la vallée du Rhône à la frontière de la Drôme et du Vaucluse, est le premier du parc français à avoir ainsi passé sa quatrième « visite décennale ».

« Le réacteur 1 de Tricastin a été connecté au réseau national d’électricité aujourd’hui (lundi) à 03h42 », a indiqué une porte-parole d’EDF à l’AFP. « Le réacteur va monter progressivement jusqu’à sa pleine puissance », a-t-elle précisé.

Tricastin 1 avait été arrêté début juin pour cette visite qui devait durer initialement jusqu’au mois de novembre.

La visite décennale est une étape d’un réexamen périodique plus large mené par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), qui doit déterminer si et à quelles conditions les réacteurs peuvent fonctionner au-delà de 40 ans.

© AFP

2 commentaires

Ecrire un commentaire

  • Nous nous acheminons petit à petit vers une électricité à 20 centimes d’€ le kWh pour l’utilisateur mais vu la dangerosité de la radioactivité en cas de fusion du réacteur nucléaire c’est contrôle de l’ASN sont naturellement indispensables

    Ces prolongations ne pourront que cesser étant donné que le prix de vente à l’utilisateur de l’électricité devient presque intolérable sur le plan social.

    Nous en avons toutefois besoin temporairement pour assurer la mise en place du stockage de masse de l’énergie électrique

  • Excuse LIRE SVP

    Nous nous acheminons petit à petit vers une électricité à 20 centimes d’€ le kWh pour l’utilisateur mais vu la dangerosité de la radioactivité en cas de fusion du réacteur nucléaire CES contrôles de l’ASN sont naturellement indispensables

    Ces prolongations ne pourront que cesser étant donné que le prix de vente à l’utilisateur de l’électricité devient presque intolérable sur le plan social.

    Nous en avons toutefois besoin temporairement pour assurer la mise en place du stockage de masse de l’énergie électrique

L’hydrogène sera vraiment révolutionnaire si il est produit à partir des renouvelables

Lire l'article