Canada: condamné pour s’être approché trop près d’une baleine

trop pres baleine

La baleine à bosse photographiée avant d'être approchée de trop près en juillet 2018 à 50 km au nord de Prince Rupert, en Colombie-Britannique © Pêches et Océans Canada/AFP HO

Montréal (AFP) – Un guide touristique spécialisé dans l’observation des baleines vient d’être condamné à payer une forte amende au Canada pour s’être approché trop près d’un de ces mammifères marins, une décision judiciaire sans précédent, selon le gouvernement.

Scott Babcock a été condamné à une amende de 2.000 dollars canadiens (1.340 euros) et à deux jours de travaux d’intérêt général « pour sensibiliser le public à la sécurité des plaisanciers autour des baleines », selon un compte-rendu de la décision publié mardi par le ministère des Pêches et Océans

Il a été reconnu coupable d’avoir dérangé une baleine à bosse bondissant hors de l’eau au large de la côte du Pacifique.

Un tribunal a retenu comme élément à charge une photo de la scène prise par des gardes-pêche.

L’incident s’est produit huit jours après l’entrée en vigueur en 2018 d’un nouveau règlement sur la protection des mammifères marins au Canada.

Ces nouvelles règles interdisent de s’approcher à plus de 100 mètres de la plupart des baleines, dauphins et marsouins.

Au Canada, la population de rorquals à bosse du Pacifique Nord est classée comme « espèce menacée » depuis 2005.

© AFP

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Michel CERF

    Je pense que cette baleine n’a pas trop souffert de ce dérangement , alors que d’autres pays continuent de massacrer requins , baleines ect.

    • Méryl Pinque

    Bravo ! Cette décision fera jurisprudence et il était temps.
    Laissons les animaux sauvages en paix : ce ne sont pas des bêtes de foire que notre espèce peut venir lorgner et déranger quand elle le désire.