Apple lance un fonds « vert » destiné aux fournisseurs chinois

apple fonds verts

Apple compte investir près de 300 millions de dollars sur les quatre ans qui viennent dans la transition énergétique de ses sous-traitants chinois © AFP/Archives Lionel BONAVENTURE

Shanghai (AFP) – Le géant technologique américain Apple a annoncé vendredi avoir lancé un fonds pour investir près de 300 millions de dollars sur les quatre ans qui viennent dans la transition énergétique de ses sous-traitants chinois, alors que Pékin redouble d’efforts dans sa lutte contre la pollution.

Apple et 10 fournisseurs vont conjointement abonder le « Fonds pour l’Energie propre en Chine », qui doit aider les entreprises à passer aux énergies renouvelables. Le projet vise une production initiale d’un gigawatt d’énergie propre, soit l’équivalent des besoins en électricité de près d’un million de foyers.

La plupart des produits d’Apple sont assemblés dans de vastes réseaux de production en Chine qui emploient des centaines de milliers de personnes, et l’entreprise a pris plusieurs mesures pour tenter de réduire son empreinte carbone.

Apple a affirmé en avril fonctionner entièrement aux énergies renouvelables, citant notamment ses magasins et centres de données dans le monde et son gigantesque siège de Cupertino en Californie, dans l’ouest des Etats-Unis.

Le groupe avait alors indiqué que 23 de ses fournisseurs dans le monde s’étaient engagés à produire tous les produits de la marque entièrement grâce aux énergies renouvelables.

© AFP

Un commentaire

Ecrire un commentaire

  • Bravo, c’est génial, je remercié Apple de prendre conscience de l’importance de la transition énergétique qui en plus est une source d’emplois incroyable.
    Mon activité Clever-energies me permets de travailler dans ses sujets tous les jours et c’est plus que passionnant..

    J’aimerai échange avec un responsable d’Apple pour expliquer notre modèle..

    Encore Bravo.

Les satellites pour l'Internet risquent de représenter 1 objet lumineux sur 15 dans le ciel étoilé d'ici quelques années

Lire l'article