EDF vise une réduction de 40% de ses émissions de CO2 en 2030


EDF vise un maximum d'émissions annuelles de CO2 de 30 millions de tonnes en 2030, contre 51 millions de tonnes par an aujourd'hui © AFP/Archives LIONEL BONAVENTURE

Paris (AFP) – EDF vise un maximum d’émissions annuelles de CO2 de 30 millions de tonnes en 2030, contre 51 millions de tonnes par an aujourd’hui, a annoncé mardi le PDG du groupe, Jean-Bernard Lévy.

Une telle réduction, de 40% des émissions de CO2, amènera les émissions du groupe à 40g/Kwh, a précisé le patron de l’électricien lors de l’assemblée générale des actionnaires à Paris.

« Aucun grand électricien n’atteint un niveau » d’émissions « aussi bas », a assuré M. Lévy.

L’électricien, dont l’État est actionnaire à 83,50%, est pressé par le gouvernement de développer les énergies renouvelables alors que le pays veut réduire sa dépendance au nucléaire à moyen terme.

Il a présenté en décembre un plan pour développer massivement le photovoltaïque en France. EDF veut également développer ses capacités de stockage de l’électricité dans le monde.

© AFP

Un commentaire

Ecrire un commentaire

  • Plutôt que de chercher à nous expliquer qu’elle est ou va devenir vertueuse EDF ferait mieux de s’adresser à l’individu.

    Ceci en lui expliquant qu’il ferait bien de s’impliquer dans une réflexion le conduisant à consommer différemment l’électricité quelle produit.

Climat : pour l'Antarctique et le niveau des mers, chaque degré compte, selon une étude

Lire l'article