Recyclage du plastique: la France « a beaucoup de progrès à faire »

plastiques

La France reste mal classée en Europe pour le recyclage des déchets plastiques, et doit continuer à progresser © AFP/Archives CHARLY TRIBALLEAU

Paris (AFP) – La France reste mal classée en Europe pour le recyclage des déchets plastiques, et doit continuer à progresser, et l’objectif du gouvernement français de 100% des déchets plastiques recyclés en 2025 est « peu envisageable », a estimé jeudi PlasticsEurope, la fédération européenne du secteur.

La France se situe au 15e rang, sur 30 pays européens, avec 65,7% de valorisation des déchets plastiques, dans l’étude sur le recyclage des plastiques menée tous les deux ans par PlasticsEurope et présentée jeudi. Mais pour le taux de recyclage, la France tombe à la 25e place avec 22,2%.

La valorisation inclut à la fois le recyclage et la valorisation énergétique par incinération. Un objectif de 100% de valorisation correspond à zéro mise en décharge.

La feuille de route de l’économie circulaire française, en cours d’élaboration, prévoit 100% de recyclage des plastiques en 2025.

« Il y a beaucoup de progrès à faire », a affirmé devant la presse Hervé Millet, directeur des affaires techniques et réglementaires Europe de l’Ouest de PlasticsEurope. « La valorisation progresse, mais trop lentement ».

« Que la France essaye de rattraper son retard est une absolue nécessité », a résumé M. Millet. Mais « il est peu envisageable qu’on atteigne un taux de recyclage écoefficace de 100% », a-t-il ajouté.

Pour PlasticsEurope, « l’objectif devrait être 100% de valorisation, avec le maximum de recyclage ».

L’étude de PlasticsEurope montre que certains pays européens approchaient les 100% de valorisation en 2016: Suisse (99,8%), Autriche (99,5%), Allemagne, Pays-Bas, Suède (99,2%), Danemark (98,5%).

PlasticsEurope souligne que les 10 premiers pays ont tous mis en place des réglementations restreignant la mise en décharge.

Sur l’ensemble européen, la valorisation des plastiques se situe à 72,7% et le recyclage à 31,1%. Ces chiffres incluent les exportations de déchets plastiques hors UE.

Parmi les éléments positifs de l’étude, au niveau européen, en 2016, « pour la première fois, le taux de recyclage a dépassé la mise en décharge ». Mais ce n’est pas encore le cas pour la France.

Pour améliorer la situation, la fédération table sur la mise en œuvre de l’extension à tout le territoire de la consigne de tri de tous les emballages plastiques et du décret « 5 flux » obligeant les acteurs économiques à trier les déchets recyclables.

Un accord récent au niveau européen fixe comme objectif 50% d’emballages plastiques recyclés en 2025 et 55% en 2030.

© AFP

Un commentaire

Ecrire un commentaire

  • Nous avons trop souvent en France la fâcheuse habitude de fixer des objectifs et de ne pas expliquer ce qu’il faut faire pour les respecter

    Ceci d’ailleurs  qu’il s’agisse de la transition énergétique ou des ordures.

    Concernant la transition énergétique lorsque j’ai demandé à Jacques Attali si ses oreilles n’avaient pas trop sifflé lorsque je lui ai reproché d’avoir omis de parler de l’énergie thermique dans son livre « 300 décisions pour la France »

    il a répliqué:

    Si vous avez une idée pour changer le monde
    envoyez la au G20 sur
    https://lnkd.in/eRPAHtg
    et prenez le pouvoir!

    Je vais tenter de soumettre mon idée de « Solar Water Économy au G20. Quant à prendre le pouvoir à 82 ans c’est une autre affaire!

    Pour le recyclage des plastiques c’est probablement par l’argent que l »on pourra obtenir un résultat. Ceci en consignant comme cela se fait en Allemagne les bouteilles d’eau en plastique 20 cts d’€
    .
    Balendard janvier 2018

L'ONG du navigateur Yvan Bourgnon présente un bateau de dépollution plastique fluviale

Lire l'article

Dorothée Moisan, auteure des Plastiqueurs, enquête sur les industriels qui nous empoissonnent : « Je dénonce le discours de l’industrie du plastique qui affirme que le recyclage fonctionne »

Lire l'article