Incendie « Thomas »: la Californie en alerte face au retour de vents violents

Los Angeles (AFP) – Le comté de Santa Barbara en Californie était en alerte mercredi avant le retour de vents violents attendus dans la soirée, qui risquent de redonner de l’ampleur à l’incendie « Thomas », toujours actif près de deux semaines son déclenchement.

Après quelques jours de relative accalmie, les services météorologiques ont mis ce comté en alerte rouge de mercredi soir à jeudi matin en raison de « vents violents et d’une faible humidité ».

Lundi et mardi, les pompiers ont tenté de gagner du terrain sur « Thomas », considéré comme le 2e plus gros incendie de l’histoire de la Californie, après « Cedar » en 2003.

Cal Fire, le service de lutte contre les incendies, a concentré ses moyens ces derniers jours sur la petite ville de Montecito, un repaire de stars et de milliardaires, située à environ 80 km au nord-ouest de Los Angeles, où des ordres d’évacuation avaient été émis.

« Thomas » a déjà détruit 1.300 bâtiments et 110.000 hectares – soit presque la taille de Los Angeles – depuis son déclenchement le 4 décembre.

Mark Brown, le responsable des opérations à Cal Fire, a qualifié mardi de « journée très productive » dans la lutte contre les flammes mais a aussi affirmé que ses équipes « ne baissaient pas la garde » en raison notamment du renforcement attendu du vent.

© AFP

Ecrire un commentaire

Dorothée Moisan, auteure des Plastiqueurs, enquête sur les industriels qui nous empoissonnent : « Je dénonce le discours de l’industrie du plastique qui affirme que le recyclage fonctionne »

Lire l'article

Des start-up de véhicules électriques célébrées à Wall Street face à une route semée d'embûches

Lire l'article