Ceta: la France veut mettre en place « une forme de veto climatique »

Paris (AFP) – La France veut mettre en place une « forme de veto climatique » pour garantir que les mesures destinées à limiter le réchauffement climatique ne soient pas attaquées dans le cadre de l’accord de libre-échange UE-Canada (Ceta), a déclaré mercredi le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot.

« On va mettre en place ce qu’on peut appeler une forme de veto climatique qui doit nous assurer dès maintenant que les dispositions qui sont destinées à mettre en oeuvre nos propres engagements climatiques ne puissent en aucun cas, et notamment dans le cadre des tribunaux d’arbitrage, être attaquées par un investisseur », a déclaré M. Hulot en présentant le plan d’action sur le Ceta à l’issue du conseil des ministres.

© AFP

Ecrire un commentaire

Australie : les catastrophes seront plus "graves et fréquentes", selon la commission des feux de 2019/2020

Lire l'article