Nucléaire: Fessenheim reprend partiellement son activité

Metz (AFP) – L’unité de production numéro 1 de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin) a été raccordée dimanche soir au réseau national, après plus de deux mois d’arrêt pour maintenance, a indiqué lundi EDF.

Composée de deux unités de production de 900 MW chacune, Fessenheim était totalement à l’arrêt depuis le 22 juillet et le lancement d’une opération de maintenance sur le réacteur numéro 1.

Le réacteur numéro 2 de la doyenne des centrales françaises a, lui, été stoppé en juin 2016, en raison d’une anomalie détectée sur un générateur de vapeur présentant une irrégularité de fabrication à l’usine Areva du Creusot (Saône-et-Loire). EDF doit prouver sa fiabilité à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Début juillet, EDF a précisé que le redémarrage de ce réacteur n’interviendrait pas avant début 2018.

© AFP

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Dany

    Qu’on arrête définitivement.
    Ce suite ourra servir )à la production d’énergie propre et ainsi conserver des emplois simultanément sur le site en fermeture (pendant encore des décénies malheureusement), mais aussi sur des installations plus respectueuses de l’envirronnement : panneaux, hydroliennes fluviales etc…

L’hydrogène sera vraiment révolutionnaire si il est produit à partir des renouvelables

Lire l'article