Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Ressources de la planète: l’humanité vivra à crédit à partir du 2 août

Paris (AFP) – L’humanité aura consommé le 2 août la totalité des ressources que la planète peut renouveler en un an et vivra donc « à crédit » jusqu’au 31 décembre, a calculé l’ONG Global Footprint Network, relevant que ce moment survient de plus en plus tôt chaque année.

Le mercredi 2 août marque pour la Terre le « jour du dépassement » (« overshoot day » en anglais): « à partir de cette date, l’humanité aura consommé l’ensemble des ressources que la planète peut renouveler en une année », écrivent Global Footprint et le WWF dans un communiqué commun.

Pour ses calculs, Global Footprint prend notamment en compte l’empreinte carbone, les ressources consommées pour la pêche, l’élevage, les cultures, la construction et l’utilisation d’eau.

En 2016, le « jour du dépassement » était intervenu le 3 août. Même si le rythme de progression s’est un peu ralenti depuis six ans, cette date symbolique « continue inexorablement d’avancer: cette journée est passée de fin septembre en 1997 au 2 août cette année », relèvent les ONG.

« Pour subvenir à nos besoins, nous avons aujourd’hui besoin de l’équivalent de 1,7 planète », précisent-elles.

« Le coût de cette surconsommation est déjà visible: pénuries en eau, désertification, érosion des sols, chute de la productivité agricole et des stocks de poissons, déforestation, disparition des espèces. Vivre à crédit ne peut être que provisoire parce que la nature n’est pas un gisement dans lequel nous pouvons puiser indéfiniment », soulignent le WWF et Global Footprint.

Les émissions de gaz à effet de serre « représentent à elles seules 60% de notre empreinte écologique mondiale », rappellent-elles.

Selon les deux organisations, « des signes encourageants » indiquent cependant qu’ »il est possible d’inverser la tendance ».

Malgré la croissance de l’économie mondiale, « les émissions de CO2 liées à l’énergie n’ont pas augmenté en 2016 pour la troisième année consécutive », relèvent-elles. Selon elles, « cela peut s’expliquer en partie par le développement important des énergies renouvelables dans l’électricité ».

La communauté internationale s’est engagée à la Conférence de Paris sur le climat, en décembre 2015, à réduire les émissions de gaz à effet de serre afin de juguler le réchauffement climatique.

Prenant en compte les dernières données scientifiques, Global Footprint recalcule chaque année la date du « jour du dépassement » pour les années passées depuis que ce « déficit écologique » a commencé à se creuser au début des années 1970. Elle avait ainsi annoncé l’année dernière que ce jour surviendrait le 8 août 2016, mais a depuis corrigé cette date en 3 août 2016.

© AFP

8 commentaires

Ecrire un commentaire

  • PUI

    et ceci alors que la planète reçoit en énergie solaire et en une semaine ce qu’elle consomme en une année toutes énergies confondues.
    Le problème c’est que la « Solar Water Economy » de Balendard tout le monde s’en fout dommage

      • Claustaire

      Le problème abordé par le « jour du dépassement » n’est pas celui du manque d »énergie (le soleil ne nous en fournirait que trop si nous savions bien l’utiliser et/ou la stocker) mais celui du temps (moins d’une dizaine de mois) que nous mettons à consommer l’ensemble des ressources que la planète peut renouveler en une année (douze mois).

  • Une semaine pour payer nos dettes c’est un peu court. On ne peut pourtant pas éternellement vivre à crédit et il va bien falloir que commencions nous économisions nos ressources.

    Évidemment la France ne peut pas tout faire mais elle pourrait montrer l’exemple dans au moins deux de ses grandes métropoles. Voir
    http://infoenergie.eu/patri/metropoles%20françaises.htm

    Viendra ensuite des points singuliers comme la ville de Mexico Voir
    https://www.goodplanet.info/actualite/2017/04/26/ville-de-mexico-leau-denree-rare-beaucoup/

    Balendard

    • ewa

    Regaordons de pret les depenses en energie des clouds.eteignons les pdt une journee et nous allons faire des economies d energie equivalent de depense dune ville de 200 000habitants chacun ou plus…

  • L’unique solution à ces maux n’est autre que la consommation d’énergie renouvelable. Je pense qu’il faut creuser davantage dans cette nouvelle forme d’énergie.

    • pelerins

    Démographie humaine galopante, consommation de viande et poissons sans limite et idolâtrie du libre échanges (qui multiplient les transports à travers la planète), certes le bilan final est lourd mais nous ne pouvons ni nous en étonner, ni nous en réjouir .
    Productivisme et rentabilité sont les moteurs de notre système économique mondial unique et inique in fine.
    Noé va revenir, mais ne sauvera que les animaux cette fois, il va laisser le parasite qui n’a toujours pas compris .

  • […] un dispositif servant à tirer des fils électriques. Pouvant être en acier ou en plastique, les électricien paris s’en servent au niveau des gaines ICTA permettant de loger les réseaux électriques. Mais dans […]