Le réchauffement climatique, une invention pour 39% des Russes

Moscou (AFP) – Près de 40% des Russes estiment que le réchauffement climatique est une invention et un sujet de spéculation, selon une étude récente publiée lundi par l’institut de sondage public VTsIOM.

Pour 39% des personnes interrogées, soit cinq points de plus qu’il y a 10 ans, « le réchauffement climatique est un problème inventé et un sujet de spéculation pour ceux qui veulent jouer sur la peur naturelle de l’humanité face aux catastrophes naturelles ».

Plus de la moitié des Russes (51%) estiment néanmoins que le réchauffement est « un problème sérieux qui exige une solution immédiate », selon ce sondage effectué à la mi-juillet auprès de 1.200 personnes.

Une majorité de Russes (55%) estiment également que le phénomène a un effet « plutôt négatif » sur leur pays, tandis que plus d’une personne sur quatre (27%) y voit « un effet positif » pour la Russie.

Le président russe Vladimir Poutine a assuré début juillet que la Russie respectera les accord de Paris sur le climat, visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre, dénoncés par son homologue américain Donald Trump.

La planète a battu en 2016 son 3e record annuel consécutif de chaleur, avec une température supérieure d’environ 1,1°C à la moyenne de l’ère pré-industrielle, selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Dans certaines régions de Russie, la température était supérieure de 6 à 7°C à la normale en 2016.

© AFP

4 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Robert BIGEAT

    On voit dans ce pourcentage, bien trop important, un effet de la désinformation soviétique, plus ou moins ressuscitée avec le poutinisme. L’information en Russie, est toujours censurée selon les souhaits du pouvoir qui veut contrôler ce que pense sa population.

    • Albina du Boisrouvray

    le bienfait du réchauffement en Russie est que la Sibérie se dégelant, des russes peuvent en cultiver la terre. stratégie qu utilisé V Poutine en prêtant des terres pour désengorger les villes et au bout de dix ans si reussite les donne.
    cette stratégie pourra vu ,l immensité du territoire, servir pour y installer les futurs migrants du changement climatique.

  • Histoire de gros sous.
    Les russes avec un territoire qui couvre une bonne dizaine de faisceaux horaires, on imagine les réserves de gaz enfouis dans leur sous-sol

    Balendard aout 2017

Climat: Biden affiche ses ambitions, le monde applaudit le retour de l'Amérique

Lire l'article