Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Une Parisienne attaque l’Etat en justice sur la pollution de l’air

Paris (AFP) – Une Parisienne, qui souffre de problèmes respiratoires chroniques, a décidé d’attaquer l’Etat en justice pour « carence fautive » dans la lutte contre la pollution de l’air, une première en France, a-t-on appris mercredi auprès de l’intéressée et de son avocat.

« A chaque fois qu’il y a un épisode prolongé (de pollution), je tombe malade », a déclaré à l’AFP Clotilde Nonnez, 56 ans, qui prend en permanence des médicaments pour soigner de l’asthme et des bronchites.

Lors d’un pic de pollution en décembre 2016, « j’ai failli mourir quand mes problèmes pulmonaires ont débouché sur un problème cardiaque grave », une péricardite, affirme cette professeur de yoga. « Je n’en suis pas remise ».

Me François Lafforgue a indiqué avoir déposé mercredi au nom de sa cliente une requête devant le tribunal administratif de Paris et demandé une indemnisation à hauteur de 140.000 euros pour le « préjudice subi ».

« La vie de ma cliente est très perturbée par ses problèmes médicaux, des séjours aux urgences lors des pics et par ses traitements », a-t-il expliqué en mettant en avant « le préjudice d’angoisse et le préjudice lié à un risque accru de contracter un cancer ».

Selon l’avocat, l’Etat n’a pas instauré une réglementation suffisamment contraignante »  pour lutter contre la pollution de l’air et « quand il a légiféré, il ne veille pas suffisamment à l’application de la réglementation ».

Me Lafforgue assure que cette action est une première mais indique qu’une trentaine d’autres personnes feront une démarche similaire dans les mois à venir à Paris, Lyon, Lille ou dans la vallée de l’Arve, près de Chamonix (Haute-Savoie).

© AFP

4 commentaires

Ecrire un commentaire

  • J’ai hâte de savoir quel jugement va être rendu

    Une justice indépendante prononçant son verdict en toute sérenité sans subir de pression de l’exécutif est incontestablement le signe d’une democratie en bonne santé

    L’avocat assurant la défense de la plaignante a un puissant argument à mettre en avant. Celui d’expliquer qu’en modifiant les chaînes énergétiques actuelles assurant le chauffage et le transport urbain individuel l’exécutif a la possibilité en se conformant à la LTECV* grace à la SWE** de réduire dans des proportions importantes la pollution de l’air en ville ce qu’il n’a pas fait jusqu’à présent.

    *Loi sur la Transition Énergétique et la Croissance Verte

    **Solar Water Economy

    Bamender juin 2017

    • Delia Bremond

    100 pour 100 d’accord avec cette personne
    Nous sommes nombreux à Paris notamment à souffrir. De l’incurie de la ville de Paris alliée à celle encore plus grande de l’ex ministre de l’écologie.
    A Paris, il arrive que l’AIR TUE.
    C’est pourtant le premier droit imprescriptible de tout être vivant!!!

    • Jean-Marc Wibart

    Qui continue à acheter du diesel au lieu de l’hybride vrai du genre Toyota même d’occasion. Acheter une électrique revient à surpolluer grâce au nucléaire dont les dangers réels sont passés sous silence.