Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Des défenseurs des animaux protestent contre la chasse dans des réserves en Alaska

Paris (AFP) – Le Fonds international pour la protection des animaux et l’actrice française reconvertie dans la défense des animaux Brigitte Bardot ont dénoncé jeudi l’autorisation de chasser dans des réserves protégées en Alaska résultant d’une loi récemment promulguée par le président Donald Trump.

Le Fonds (Ifaw) « condamne » dans un communiqué cette loi « permettant l’abattage d’animaux aussi emblématiques que les grizzlis, les loups… ainsi que de leurs petits au cœur de 300.000 km2 de réserves protégées en Alaska ».

Cette loi promulguée par le président Trump début avril « ouvre la porte à l’utilisation de dispositifs barbares comme les pièges à mâchoires, qui peuvent laisser des animaux souffrir et agoniser pendant des jours ou des collets qui étranglent lentement les animaux piégés », écrit l’organisation.

Selon l’Ifaw, « les ours noirs, les grizzlis, les loups gris et les coyotes », mais aussi « les carcajous et autres prédateurs endémiques » seront touchés par cette autorisation de chasse. « Certaines méthodes de piégeage n’étant en outre pas sélectives, toutes les espèces sont potentiellement concernées », ajoute-t-il, soulignant que « la stabilité d’écosystèmes entiers » est menacée.

De son côté, Brigitte Bardot a lancé sur son compte Twitter un appel au président Trump à revenir sur « cette décision absurde qui est un crime de l’humanité contre la nature ! » « Une fois encore vous affichez votre mépris face à l’indispensable nécessité de préserver la nature, de défendre la biodiversité », accuse la présidente de la Fondation Bardot.

© AFP

4 commentaires

Ecrire un commentaire

  • trump est un danger planétaire sur tous les plans ! c’est lui le nuisible !
    nous n’avons pas fini de le voir promulguer des décisions de semi malade mental
    et certaines incohérentes

    • Delia bremond

    Il faut ouvrir la chasse aux prédateurs humains!

    • christine

    On détruit la planète à un rythme effrayant. En détruisant aussi les animaux terrestres et marin on cours à notre perte ?

  • qui peut « influencer » un Trump,psychopathe-mégalo,ignare,
    qui ne vit QUE pour le fric ?? ce personnage est un danger planétaire,
    une bombe à retardement…
    nommer ses copains milliardaires à des rôles politiques
    alors que,comme lui,ils n’ connaissent rien,relève du « délit » de népotisme
    Les USA paieront trés trés cher ce vote ….
    trump a aussi un aspect « enfantin « (dans le sens négatif ») comme le gosse en colère qui
    veut détruire toutes les avancées d’Obama !