Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Pêche renforcée de requins sur l’île de la Réunion

Saint-Denis de la Réunion (AFP) – Les autorités de La Réunion ont annoncé vendredi le renforcement de la pêche ciblée des requins le long du littoral ouest de cette île française de l’Océan indien, pour les « éradiquer » des zones fréquentées par les « usagers de la mer ».

« L’objectif est d’accentuer l’effort de pêche » afin que la population puisse « se réapproprier les zones d’activités nautiques » a déclaré le préfet – représentant de l’État français sur l’île – au cours de travaux du comité réunionnais de réduction du risque requin (C4R).

Cette réunion annuelle s’est tenue alors qu’un bodyboardeur de 26 ans a été tué le 21 février par un squale dans l’est de l’île.

Le renforcement de la pêche ciblée entrera dans le cadre d’un dispositif autorisant les captures de requins tigre et bouledogue, espèces non protégées, au large de cinq communes de l’ouest de La Réunion.

De juin 2015 à février 2017, 127 squales ont été prélevés.

Cette capture ciblée accentuée pourra être déployée au sein de la Réserve naturelle marine de La Réunion.

Pour valoriser économiquement les captures d’animaux marins, le C4R a évoqué la possibilité de commercialisation des requins tigre et bouledogue. Ils sont actuellement interdits à la vente compte-tenu de risques de contamination de la chair par des toxines mais le comité propose de « davantage s’intéresser à la commercialisation des requins juvéniles » pour éviter ce risque sanitaire.

Le C4R a aussi décidé le renforcement de la surveillance par drone des sites de baignade dans l’ouest et le sud de l’île. L’utilisation de sonars et de caméras sous-marines va également être expérimentée.

L’objectif de ces mesures est d’éradiquer « les tigres et les bouledogues à proximité des zones fréquentées par les « usagers de la mer », a souligné le préfet.

Depuis 2011, 20 attaques de requins, dont huit mortelles, ont été recensées.

Les autorités ont interdit depuis juillet 2013 la baignade et activités nautiques dans la bande des 300 mètres du littoral, sauf dans le lagon et dans des espaces aménagés et des zones surveillées.

© AFP

8 commentaires

Ecrire un commentaire

  • Dans la mer, qui est l’intrus ?

      • Christophe BIZEUL

      Le requin fait partie intégrante du paysage marin de La Réunion.En tant que surfer depuis 1989 sur cette île,nous avons toujours considéré le risque requin et composé avec.Le Bulldogue rodait dans des conditions particulières:eaux troubles après les fortes pluies et cyclones,surtout à l’embouchure des ravines…Il effectuait son rôle d’éboueur.
      Actuellement c’est devenu une espèce invasive qui squatte les récifs en eaux claires ,avec l’homme enregistré dans son menu.Il décime les autres poulations de requins pointes noires qui sont nécessaires à l’équilibre des récifs.

        • ubera

        pour quelles raisons c’est devenu une espece invasive?

        • Noellapes

        SeaShepherd s’est exprimé à ce sujet et a bien démontré que tuer les requins, déséquilibrer un écosystème n’est pas une solution:

        « Les insulaires ont surexploité la zone et les requins de récif qui autrefois dominaient ce territoire ont été anéantis, pas par les requins bouledogues contrairement aux revendications de Jeremy Flores mais par les pêcheurs. En raison de ce vide laissé par les requins de récif, les requins bouledogue se sont engouffrés dans la brèche.

        Et c’est de là que viennent les problèmes.

        Non seulement l’élimination des requins ne fonctionne pas mais elle contribue en réalité à créer un environnement où les requins bouledogues sont plus agressifs et donc plus dangereux, car les requins tués sont remplacés par de nouveaux arrivants qui investissent le milieu en mode « conquête territoriale ».
        (…)

        Pourquoi est-ce que le plus grand nombre d’attaques de requins dans le monde se produit précisément là où l’abattage de requin est pratiqué ? Les trois spots les plus dangereux au monde sont La Réunion, le Queensland et l’Australie Occidentale.

        La raison, c’est que l’élimination des requins de leur propre territoire établi créé un vide et donc une invitation à combler ce vide par d’autres requins et ces requins de remplacement cherchent à s’approprier ce territoire vacant. C’est cette compétition pour les territoires qui les rend beaucoup plus agressifs que les requins tués qu’ils sont venus remplacer. L’abattage des requins crée un trou noir et il attirera des requins bouledogues de remplacement venant de Madagascar, entraînant des attaques de requins plus agressives et toujours plus de massacres de requins.

        (…)

        Ce que Sea Shepherd préconise est une réserve marine forte qui permettra aux requins de récif de revenir et jusqu’à ce que l’équilibre écologique soit rétabli, les plages où les attaques de requins se produisent devraient être fermées au public. »

        Source: http://www.seashepherd.fr/news-and-media/edito-20170227-fr-01.html

    • Delia bremond

    Tristesse et rage!
    Eradiquer les requins à la Réunion pour que les humains puissent se livrer en toute tranquilité à leurs ´activités nautiques’.
    Les requins, maillons fondamentaux de la chaine de la vie des ecosystèmes marins, sont déjà les innombrables victimes des hommes prédateurs d’ailerons

    • Claude Renaud

    Le prédateur, c’est l’homme !
    Dans la mer, les requins sont chez eux.
    Dans le cas présent, l’homme ne tue pas pour manger ou pour se défendre, il tue pour son
    plaisir.
    Les surfers représentent une manne touristique, donc il faut protéger les surfers et tuer les requins.
    c’est aussi simple que ça.
    Les requins paient déjà un lourd tribut avec le prélèvement par braconnage de leurs ailerons
    pour un trafic juteux.
    Laissons les requins tranquilles et que les surfers aillent surfer ailleurs !

    • c

    Sur l’ile de la Réunion ou ailleurs le requin existait alors que tous ces surfeurs étaient encore dans les colonnettes de leurs pères
    D’autre part qui dit intensifier la pêche aux requins dit maltraitance à tous ces pauvres chiens et chats qui servent d’appâts à tous ces connards de pêcheurs !
    Il se tue certainement sur cette île plus de personnes à cause (ou grâce) aux accidents de voiture mais là on ne parle pas de supprimer les véhicules
    Chercher l’erreur !!

      • c

      Excusez moi je voulais écrire «  »DANS LES COUCOUGNETTES «  »de leurs pères