De nouvelles bouteilles de lait, non recyclables, dans les supermarchés

Bouteilles de lait

Une bouteille de lait sur une table à Londres le 2 août 2010 © AFP/Archives GEOFF CADDICK

Paris (AFP) – Des bouteilles de lait en plastique PET opaque, non recyclable, remplacent de plus en plus les bouteilles en plastique recyclable dans les supermarchés, affirme l’ONG Zero Waste France, qui appelle les consommateurs à se mobiliser contre cette tendance.

« Plus légères, plus brillantes et sans opercule en aluminium, en apparence ces bouteilles ont tout pour plaire. La réalité est toute autre », écrit-elle dans une pétition.

« Contrairement au PET transparent ou au PEHD des bouteilles de lait traditionnelles, ces bouteilles sont en effet composées d’un type de plastique bien spécifique, le PET opaque, qui ne se recycle pas ! », affirme l’association.

« Ces millions de bouteilles en plastique vont (…) terminer leur vie en incinérateur ou en décharge », entraînant « des impacts négatifs sur l’environnement et notre santé », souligne Zero Waste dans un communiqué. « Plus grave encore, elles perturbent aussi les chaînes de tri et donc le recyclage des autres types de bouteilles ».

L’association demande à Carrefour, Monoprix-Casino, Système U et Intermarché de « renoncer immédiatement à l’utilisation de PET opaque dans leurs bouteilles et flacons, tant que les conditions nécessaires à leur recyclage ne sont pas réunies ».

Elle appelle par ailleurs les citoyens à aller samedi « à la rencontre des clients des supermarchés pour dénoncer cette situation ». Une telle action est prévue à Paris, Nantes, Strasbourg, Lille, Rouen, Poitiers…

Zero Waste accuse Eco-Emballages, la société privée agréée par l’Etat pour piloter le dispositif national de tri et de recyclage des emballages ménagers, de faire preuve d’une « inaction coupable ».

« Il est faux de dire que les bouteilles en PET opaque ne sont pas recyclées », a réagi le directeur général d’Eco-Emballages, Jean Hornain. Elles le sont, mêlées à des bouteilles en PET transparent, et ce recyclage ne pose aucun problème à condition que leur proportion par rapport au volume traité ne dépasse pas 15%, a-t-il expliqué à l’AFP.

Mais désormais la proportion de PET opaque dépasse les 15% et le produit issu du recyclage est de moindre qualité, a-t-il reconnu.

Face à cette situation, Eco-Emballages étudie les moyens d’utiliser « un peu moins de matière opacifiante ». Il « travaille avec les recycleurs sur les process industriels » et oeuvre à la mise en place d’une filière spécifique susceptible de recycler le PET opaque seul, a indiqué M. Hornain.

Zero Waste affirme également s’être adressé en vain à la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal.

© AFP

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Bordessoules

    profit fric que ne fera t on pas en ton nom ? a qui profite a nouveau cette fabrication? quelque gros bonnet ?
    nos enfants ? mais que ce soient nos politiques , ou autres décideurs tout le monde s en fous
    Ségolene????? a part decider de laisser tuer loups , blaireaux ect……. pas la peine de compter sur elle
    Ecoeurée

    • Dany Voltzenlogel

    Intolérable.
    Ce n’est que le consommateur qui peut réagit.
    A partager en masse via vos réseaux sociaux.

    • margot

    Ils ne peuvent vendre que ce qu’on achète!
    La force est dans notre porte-monnaie. On ne s’en souvient pas assez.
    Rien n’est plus efficace que le boycott.

L'Eurométropole de Strasbourg va investir 100 millions d'euros pour promouvoir le vélo

Lire l'article