Climat: pétition contre un assouplissement de la loi littoral

Pétition

Isabelle Autissier, présidente du WWF-France, le 29 septembre 2015 à Paris © AFP/Archives JOEL SAGET

Marseille (AFP) – Une pétition, « Ne touchez pas à la loi littoral », signée notamment par Nicolas Hulot, Yann Arthus-Bertrand et Isabelle Autissier, a été mise en ligne vendredi pour s’opposer à l’assouplissement de la loi littoral par les sénateurs.

« Le Sénat vient d’adopter des amendements ouvrant des brèches dans la Loi Littoral », dénonce la pétition mise en ligne par un conseiller municipal du Lavandou (Var) Jean-Laurent Félizia. Sont citées la possibilité d’installer des activités nouvelles dans les zones proches du rivage, l’autorisation d’extension de l’urbanisation en dehors des bourgs et villages existants, la constructibilité des dents creuses, c’est à dire les constructions sur des parcelles situées entre deux terrains construits dans un même hameau.

Ce sont « autant de dispositions qui permettront de développer et de densifier l’urbanisation de nos côtes », dénonce le texte dont les premiers signataires sont Nicolas Hulot, président de la Fondation pour la Nature et l’Homme, le photographe Yann Arthus-Bertrand, la navigatrice Isabelle Autissier, Allain Bougrain-Dubourg, président de la ligue de protection des oiseaux (LPO) et les écologistes Corinne Lepage et Michèle Rivasi.

Le Sénat a récemment assoupli la loi littoral à l’occasion de l’examen d’une proposition de loi PS destinée à adapter les territoires littoraux au changement climatique.

Les sénateurs ont notamment voté un amendement autorisant le comblement des « dents creuses », une disposition qui n’était pas présente initialement.

Le texte, déjà adopté en première lecture par les députés, entend mieux prendre en compte le fait que la limite entre terre et mer, le « trait de côte », évolue chaque année du fait de l’érosion. Il doit retourner à présent devant l’Assemblée nationale.

© AFP

6 commentaires

Ecrire un commentaire

    • SALI maria grazia

    LE THEME DE BASE EST LA SURPOPULATION ….LES HUMAINS ONT COMME ACTIVITE’ PRINCIPALE SE REPRODUIRE NON SE CULTIVER….

  • On ne sait ce qu’il faille penser du commentaire ci-dessus. Oui, reproduction à outrance. Comme çà, nous serons 8 milliards. Tous avec des voitures, des avions, des bateaux. Et la pollution atteindra de joyeux sommets rivalisant avec cette ineptie stratosphérique. Se cultiver devrait être un code de la route de la vie. Mais ? Pour les analphabètes, çà ne sert à rien. Alors? Quand on ne sait que foutre de ses journées (ou de ses nuits), reproduisons nous ! Comment peut on lire de telles bêtises?

    • pelerins

    OUI le sujet tabou de la surpopulation est à mettre sur la table, et les médias sont silencieux sur ce point.
    Notre démographie galopante est une vraie catastrophe écologique et c’est la principale voire l’unique cause de la destruction des espèces et espaces sauvages..

    7 milliards de pillards triste réalité dénoncée pourtant par le célèbre ethnologue Claude Lévi- Strauss

  • Tout au plus pourrait-on utiliser les terrains encore libres d’un littoral à la densité démographique déjà bien trop élevée pour améliorer la chaine énergétique assurant le chauffage de l’habitat existant. Ceci en utilisant ces terrains pour implanter les stations de pompage assurant le chauffage urbain et la climatisation de l’habitat.
    existant dans les communes les plus denses

    Voir
    http://rivieres.info/patri/mer-source-energie.htm

    Une façon d’utiliser une mer souvent bien proche de nous ce qui devrait je l’espère aussi séduire Isabelle. Voir
    http://rivieres.info/patri/Autissier-en%202050.htm

    Balendard janvier 2017

  • La densité démographique sur le littoral est déjà tellement élevée qu’il serait préférable de ne pas encore l’augmenter. Les quelques terrains encore disponibles à proximité de ces zones à forte densité de population pourraient plutôt être utilisés pour y implanter des jardins recevant les stations de pompage tirant profit de la proximité de la mer pour assurer le chauffage et la climatisation de l’habitat existant. Voir:
    http://rivieres.info/patri/mer-source-energie.htm

    Balendard janvier 2017

    Une façon complémentaire de celle imaginée par Isabelle Autissier pour tirer intelligemment profit de la mer voir:
    http://rivieres.info/patri/Autissier-en%202050.htm

    • jalabert

    Je suis totalement contre cet assouplissement de la loi littoral.

Malgré des améliorations, les pays européens échouent à répondre aux critères de qualité de l’air préconisés par l’OMS

Lire l'article

25 Novembre : flambée des violences envers les femmes à l'ombre du coronavirus

Lire l'article