Soja OGM Monsanto : autorisation confirmée pour la commercialisation en Europe

soja ogm

L'entrée du siège de Monsanto à Saint-Louis (Missouri), le 7 avril 2014 © AFP/Archives Juliette MICHEL

Luxembourg (AFP) – Le tribunal de l’UE a confirmé jeudi l’autorisation par la Commission européenne de la mise sur le marché européen de produits contenant du soja OGM de l’américain Monsanto.

La justice européenne a ainsi rejeté le recours de trois organisations non gouvernementales allemandes, opposées à l’introduction de ces produits sur le marché, et qui avaient demandé à la Commission européenne d’effectuer un réexamen interne de sa décision d’autorisation.

Des demandes rejetées par l’exécutif européen en 2013 qui les estimait infondées.

Un an auparavant, la Commission avait autorisé la mise sur le marché de produits contenant du soja génétiquement modifié.

Elle avait donné son feu vert sur la base d’un avis favorable de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) émis en 2012.

L’EFSA avait « considéré que le soja génétiquement modifié était, dans le contexte de ses utilisations envisagées, aussi sûr que le soja conventionnel (c’est-à-dire le soja non génétiquement modifié) quant à ses effets potentiels sur la santé humaine et animale ou sur l’environnement ».

La demande de commercialisation en Europe de ces produits par Monsanto remonte à 2009.

Le processus d’évaluation pour les demandes d’autorisation de culture et de commercialisation d’OGM se déroule en quatre temps: consultation de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) sur les risques pour la santé, demande d’autorisation aux États sur base d’un avis favorable de l’EFSA, procédure d’appel si aucune majorité qualifiée ne se dégage entre les Etats. Enfin, si cette situation perdure, la décision finale revient à la Commission européenne.

Depuis les années 1990 Monsanto est devenu spécialiste des Organismes génétiquement modifiés (OGM), principalement des variétés végétales, et fabrique également des herbicides.

Il détient 30% du marché mondial des OGM grâce à son omniprésence aux Etats-Unis, où 80% de ses maïs transgéniques et 90% de ses sojas OGM sont utilisés par les agriculteurs.

© AFP

14 commentaires

Ecrire un commentaire

    • DANNENHOFFER

    Bonjour,

    Une vrai saloperie, combien de temps nous laisserons nous encore faire par Monsanto, qui est bien sûr soutenu par ces incapables à Bruxelles. Une faudra un jour une vrai mobilisation. Notre terre est déjà dans un triste état, si seulement un jour les gens pouvaient comprendre qu’il faut s’alimenter autrement revenir à une culture sans pesticides et engrais chimique, que les agriculteurs qui sont les garants d’une terre saine, prennent enfin conscience qu’il ne font, en fait, que la détruire avec ces produits. Et si la terre est malade l’homme est malade. Si le cancer prend de l’ampleur il y une cause. L’assassin on le connaît, suffit de réfléchir.

    • Didier PUEL

    Honte au Tribunal et à la Commission qui cèdent aux pressions des lobbies de l’agroalimentaire.
    Sinon quoi dire?
    Que tout cela est bien affligeant et que les principaux concernés , c’est à dire les populations, n’ont pas leur mot à dire.
    Que des bureaucrates se réfugient derrière l’avis de commissions réputées savantes
    Que ces prises de position vont à l’encontre de la reconnaissance du bien fondé de l’union européenne ;
    Bref Monsanto avec l’aide de Bayer devrait maintenant diriger le monde …le meilleur des mondes bien sur!

    • Rozé

    Il va falloir faucher ces plantes néfastes d’urgence ! Nous ne sommes pas destructeurs mais lanceurs d’alerte puisqu’ils ne veulent pas voir les fâcheuses conséquences d’OGM créés par des sociétés mercantiles !

    • Claude Renaud

    Quand la loi protège les empoisonneurs, il y a de quoi s’inquiéter.
    Si je comprends bien, ce sont les lobbies qui nous gouvernent et qui dictent leurs propres lois
    basées sur le profit. Il faut que les citoyens s’insurgent, manifestent leur opposition à ce dictat
    de l’argent et s’opposent massivement à ces méthodes de voyous.
    Si non, nous allons tous crever !!!

      • nadine

      Tout à fait d accord.

    • siroum

    il faut que les citoyens habitant cette planète et conscient se mobilisent trés simplement !
    1° Ne plus aller voter pour des gens tous corrompus par le fric.
    2° Redonner le pouvoir au peuple en se comptant pour faire du poids sur http://www.lamaisondescitoyens.com
    3° Enfin une initiative qui à du bon sens pour notre HUMANITÉ (enfin un groupement de gens qui se reveillent!!!!)

      • Mona

      Merci pour l’information ..
      Je vais me rapprocher de l’antenne la plus proche.

    • Rena

    Quelle honte ! Ou va t’en ?

    • Nanteuil

    Monsanto/Bayer les empoisonneurs du 21’eme mais cherchons les noms des européens qui ont signés l autorisation et diffusons au maximum auprès du grand public. Nous avons voté pour eux à un moment donc boycottons les pour l avenir !!! Que chacun prenne ses responsabilités !!!! Y en a marre du fric et de la politique.

    • legras

    que pouvons nous faire concrètement pour s’ opposer ? Manifester , boycotter mais l’ union fait la force , il faut se le dire.
    Danielle

    • Mona

    Mais les OGM pour le bétail et les volailles sont déjà en France… j’ai cessé d’acheter chez une fermière où j’ai vu des sacs d’aliments étiquetés. Cet accord est un mensonge…

    • Chris

    Que chacun et chacune lise le livre sorti en avril 2014:
    SOJA – Ami ou ennemi de notre Santé ?
    par la Prof. Kaayla T. Daniel, PhD.
    Après cette lecture, on ne mange plus ni soja, ni tofu, et on ne boit plus un goutte de lait de soja, même bio.

      • Mona

      Ni les volailles ou autres bovins, ovins…
      Les aliments vendus aux fermiers contiennent du soja ogm….
      La culture est interdite en ogm, mais les importations de céréales ogm sont autorisées.

    • Mona

    Une info de ce jour, relate que des dizaines de prix Nobel de médecine discréditent Greenpeace qui s’active CONTRE Monsanto, Bayer au sujet des OGM…
    La médecine qui signe le serment d’hypocrites (pardon à Hippocrate…!!).
    Ils sont sensés nous soigner et ils veulent notre mort….!!

Le plaidoyer de la bergère des collines Florence Robert pour un pacte de responsabilité avec le vivant dans le cadre d’un élevage non industriel

Lire l'article