Yémen: 2,2 millions d’enfants souffrent de malnutrition aiguë

yemen malnutrition

Distribution de nourriture à des enfants yéménites le 15 juin 2016 à Sanaa © AFP/Archives MOHAMMED HUWAIS

Sanaa (AFP) – Près de 2,2 millions d’enfants au Yémen souffrent de malnutrition aiguë et ont besoin de soins immédiats, a indiqué mardi le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) en s’inquiétant de ce « niveau record ».

Au moins 462.000 d’entre eux souffrent de « malnutrition aiguë sévère », une augmentation de près de 200% par rapport à 2014, a ajouté l’Unicef dans un communiqué.

La guerre entre des rebelles Houthis pro-iraniens et les forces gouvernementales, soutenues notamment par l’Arabie saoudite, a considérablement aggravé la situation humanitaire en 2015 au Yémen et les enfants sont en première ligne.

La province de Saada, bastion des Houthis dans le nord, a le taux de retard de croissance le plus élevé au monde, a relevé l’Unicef en précisant que huit enfants sur dix souffrent de malnutrition chronique dans cette région.

« La malnutrition au Yémen a atteint un niveau record et continue d’augmenter », a déclaré Meritxell Relano, représentante de l’Unicef dans ce pays, le plus pauvre de la Péninsule arabique, avec quelque 26 millions d’habitants. « L’état de santé des enfants n’a jamais été aussi catastrophique qu’aujourd’hui ».

A cela, il faut ajouter que moins d’un tiers de la population du Yémen a accès à des soins et que moins de la moitié des installations de santé est encore opérationnelle.

« Au moins un enfant meurt toutes les dix minutes au Yémen » en raison notamment de diarrhées, de malnutrition et d’infections des voies respiratoires, selon l’Unicef.

© AFP

Ecrire un commentaire

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article