Paris capitale 2016 de la lutte climatique, pour le WWF

paris

Paris (AFP) – Paris s’est vu attribuer par un jury d’experts le titre de ville championne 2016 de la lutte contre le réchauffement climatique, a annoncé le Fonds mondial pour la nature (WWF), qui organise chaque année ce concours.

Après Séoul en 2015, Le Cap ou Vancouver, la capitale française est ainsi considérée comme « un modèle », « grâce à sa vision ambitieuse et une capacité certaine à entraîner entreprises, société civile et les autres villes du monde dans son sillage », explique l’ONG dans un communiqué.

La ville, qui a accueilli fin décembre la conférence de l’ONU sur les changements climatiques (COP21), a mis en place un « plan climat » dès 2007, avec pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 75% d’ici 2050 par rapport au niveau de 2004.

Elle a créé l’Agence Parisienne du Climat, qui depuis 2011 contribue à la rénovation du bâti et à y associer les habitants.

La municipalité soutient les véhicules de livraison propres, les centres de production de biogaz pour la conversion des déchets en carburant, a lancé en 2013 un cadastre permettant à chacun de voir si son toit est assez bien orienté pour accueillir un panneau solaire, liste aussi le WWF.

Sélectionnée parmi 18 villes finalistes de ce « Challenge Earth Hour », « la candidature de Paris a séduit le jury par sa politique volontariste, innovante et participative », dit Pascal Canfin, directeur général du WWF France, pour qui « c’est une reconnaissance de sa place nouvelle prise parmi les villes leaders en matière environnementale ».

« Les villes ont toujours été à l’avant-garde du changement », a réagi dans un communiqué la maire (PS) Anne Hidalgo. « Ce sont les citoyens qui sauveront le Climat (…) À ce titre, le combat environnemental est un combat social : un combat contre l’inculture qui détruit à la fois l’inné et l’acquis de l’humanité ».

Parmi les villes finalistes, le jury a notamment remis des mentions spéciales à Belo Horizonte (Brésil), Quito ou Boulder dans le Colorado.

© AFP

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Claude Renaud

    Et en se portant candidate pour les JO de 2024 et si possible pour L’Exposition Universelle
    de 2025. Des évènements qui seront neutres en carbone, comme chacun sait.
    On se paye vraiment la tête des gens.

  • OUI on se paye vraiment de la tête des gens
    Il y a pourtant une solution mais ma maison près de Nemours à été inondée suite aux dérèglements climatiques. Pas le temps d’expliquer qu’elle est cette solution

    Balendard juin 2016

Le typhon Molave traverse les Philippines, 70.000 personnes évacuées

Lire l'article

Californie : violent feu de broussailles, 60.000 personnes évacuées

Lire l'article