Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Lampes usagées: stagnation de la collecte en 2015

Lampe
Le taux de collecte des lampes à économie d'énergie usagées a stagné en 2015, plafonnant à 43% comme l'année précédente © AFP/Archives PHILIPPE HUGUEN
Le taux de collecte des lampes à économie d'énergie usagées a stagné en 2015, plafonnant à 43% comme l'année précédente © AFP/Archives PHILIPPE HUGUEN

Paris (AFP) – Le taux de collecte des lampes à économie d’énergie usagées a stagné en 2015, plafonnant à 43% comme l’année précédente, en raison d’un recul chez les professionnels, selon l’organisme chargé de leur récupération et de leur recyclage, Récylum.

La collecte a atteint « un total de 4.764 tonnes, soit 40 millions de lampes », précise Récylum vendredi dans un communiqué, contre 4.780 tonnes en 2014.

Le taux de collecte de 43% permet « d’atteindre les objectifs réglementaires fixés à l’échelle de la France à 40% pour 2015 et met l’objectif européen de 45% pour 2016 à portée de main », souligne cet organisme à but non lucratif.

Les quantités collectées auprès des ménages ont augmenté de 8% atteignant « près de 1.800 tonnes ».

« Les ménages français sont de plus en plus nombreux à déposer leurs lampes dans les bacs de recyclage de leur supermarché ou de leur déchetterie (…) il semble donc largement acquis que les lampes à économie d’énergie ne se jettent pas à la poubelle », se félicite Récylum.

En revanche, chez les  professionnels, la collecte a enregistré « un léger recul », indique l’organisme sans autre précision.

Selon lui, cette baisse est due à « la conjoncture économique ». « La maintenances des éclairages se fait moins fréquemment quand la situation économique est moins favorable », explique-t-il.

Pour les particuliers, le nombre de points de collecte a augmenté de près de 5% et atteint désormais 17.600 points: 3.500 en déchetteries, où les quantités collectées (800 tonnes) ont progressé de 12%, et 14.100 dans des magasins équipés de bacs de recyclage (1.000 tonnes, +5%).

Récylum indique vouloir développer son réseau de collecte en magasin auprès de « 2.000 magasins de proximité dans certains départements (Paris, Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine, Rhône, Bouches-du-Rhône, Gironde et Nord) ».

Les lampes rapportées(lampes fluocompactes, lampes à LED etc.) sont recyclées à plus de 90% de leur poids.

Les terres rares, le métal (fer, aluminium, cuivre) et le verre, qui représente 88% du poids total, sont recyclés.

Les terres rares entrent dans la composition d’équipements de haute technologie. Parmi les métaux, l’aluminium recyclé permet la fabrication de produits comme des cadres de vélo. Le verre est réutilisé pour fabriquer des tubes fluorescents, des abrasifs ou des isolants pour le bâtiment.

Le mercure, présent en infime quantité mais dangereux pour la santé et l’environnement, est neutralisé dans des centres de traitement appropriés.

©AFP

Un commentaire

Ecrire un commentaire

  • J’ai de sérieux doutes, moi, sur le recyclage ; tout particulièrement des ampoules. Sur mon blog Canal Décharge que je vous colle en lien, dans l’article du dimanche 14 septembre 2014
    « De la bouillie dans le cigare » il y a des photos parlantes qui montre que les containers de récupération sont inondées d’ampoules ordinaires et de plein d’autres choses parfois même toutess mélangées. L’article date, mais rien n’a changé depuis ; j’y refais allusion plusieurs fois, par exemple le vendredi 17 octobre 2014 « Misere lumineuse » et j’ai tout un tas de papiers qui parlent de « recyclage » + ou – (http://canaldecharge.canalblog.com/tag/Recyclage) mais aussi de gaspillage… Je suis au premières loges comme vous verrez, sur le terrain et sans à priori politique puisque, pour moi, qu’on marche dedans du pieds droit ou du pieds gauche c’est un peu le même résultat, extrêmes y compris. Je suis engagé dans l’idée écologiste de terrain depuis plus de quarante ans ; et j’ai l’impression qu’on est grugé aujourd’hui. C’est la même problématique pour le verre : tout et n’importe quoi sont mélangés dans les containers, individuels ou collectifs. Comment peut-on, à un coût raisonnable, recycler une telle merde ? Hein ? Vous allez sans doute me faire croire qu’on trie chaque ampoule une à une ? Y compris quand elles sont cassées, ce qui est souvent le cas ? La plupart des gens ne ramassent même pas un papier par terre, alors ils croient tout ce qu’on dit… Moi je me salit les mains depuis mon adolescence, gratuitement, alors j’ai des données que les autres n’ont pas ; sans compter mes années de militant associatif que j’ai cessées il y a juste quelques années pour raison de situation personnelle.

Incident à l'EPR de Taishan en Chine : un réacteur finalement arrêté

Lire l'article