François Hollande: la France premier pays à émettre des « obligations vertes »

obligations vertes

François Hollande à la Conférence environnementale à l'Elysée, le 25 avril 2016 à Paris © POOL/AFP JACKY NAEGELEN

Paris (AFP) – La France va être le premier pays au monde à émettre des « obligations vertes » et va mettre en place unilatéralement un « prix plancher » pour la tonne de carbone dans la production d’électricité, a annoncé lundi François Hollande.

« La France va développer le marché des +green bonds+ », des obligations vertes, a déclaré le président de la République lors de la conférence environnementale.

Jusqu’ici, seules quelques entreprises et institutions financières ont émis ce type d’obligations qui  permettraient d’augmenter de manière significative les financements disponibles pour des projets de transition énergétique.

« L’Etat demandera aux banques publiques, comme la Banque publique d’investissement, de lancer des obligations vertes dédiées à des projets environnementaux », a dit le chef de l’Etat.

« Paris pourrait devenir leader de la finance verte », s’est réjoui Pascal Canfin, le directeur général de WWF France.

« L’enjeu de la réussite de la COP21, c’est de donner un prix suffisant au carbone », a poursuivi François Hollande en annonçant que la France s’engagera à « donner unilatéralement un prix plancher au carbone » dans le secteur de la production d’électricité.

Un tel mécanisme reviendra à surtaxer l’électricité produite dans des centrales à charbon et à gaz. Il reste notamment cinq centrales à charbon en France.

Un prix plancher « donnera plus de visibilité aux investisseurs », a souligné le président de la République, en promettant que le gouvernement proposerait « les modalités de sa mise en oeuvre dès cette année ».

« La réforme du marché du carbone européen est indispensable », a plaidé François Hollande.

Le fonctionnement du marché carbone est aujourd’hui entravé par un prix bien trop bas de la tonne (quelques euros).

© AFP

5 commentaires

Ecrire un commentaire

    • joyeux francoise

    Monsieur Le Président,
    Bonne initiative de la France qui vous grandit !
    Vous pourriez vous grandir encore davantage en défendant la cause animale en France en interdisant des méthodes atroces et sans aucun fondement scientifique que sont piégeage et déterrage des renards et blaireaux animaux utiles éthologiquement (renard) ou inoffensifs (blaireau)!
    Depuis de nombreuses années toutes associations réclament leur protection comme dans bon nombre de pays voisins!
    Ce n est que le respect de la vie sur terre et nous;citoyens vous en serions reconnaissants!
    Avec notre respect et nos espoirs,toute notre considération!

    • bienvivrebio

    Tout à fait d’accord.

    • Gibert

    Une taxe carbone qui ne concerne que l’electricite , c’est juste un coup de pouce à l’industrie nucléaire francaise qui pompe les fonces publiques et nos impôts
    Les énergies fossiles (fuel gaz kérosène ) dont les prix bas repousse toute mutation vers économies d’énergie sont épargnées
    Ce n’est pas s’attaquer à la transition énergétique ! C’est de la politique EDF !

  • […] François Hollande annonce que la France sera le premier pays à émettre des obligations vertes, des « Green bonds », visant à surtaxer l’énergie carbonée pour financer la transition énergétique.  […]

    • mona

    Lui, Président…!!
    Le doute est permis….!
    Je viens de poster sur le sujet des poisons agricoles.
    Que notre gouvernant et sa ministre de l’écologie, soient les invités de nos campagnes lors des épandages et qu’ils restent une journée à respirer l’air malsain de nos campagnes…. ils sauront.
    Eux au pouvoir (que nous leur avons confié) doivent aussi subir ce qu’ils autorisent.
    Là aussi, il y a une « obligation verte »….
    Eux, gouvernants….., ne leur laissons plus tous les pouvoirs. Ils sont soumis aux lobbies.
    TOUS les politiques, puisque l’argent est leur but par le détournement de nos impôts.
    Curieusement, ils nous annoncent des sommes mirobolantes pour edf et autres sociétés soit-disant au bord du gouffre (qui peut croire cela…?)….. Il y a donc tant d’argent dans nos caisses…?
    Mais alors… pourquoi y a-t-il tant de pauvres gens qui travaillent et dorment dans leur véhicules. ..?
    Ah… la taxe carbone..!! Moi, Président… Je vous promets de l’augmenter pour vous aider à vivre mieux….!!

Australie : les catastrophes seront plus "graves et fréquentes", selon la commission des feux de 2019/2020

Lire l'article