Obama rencontre la maire de Flint, ville à l’eau contaminée

Flint

la ville de Flint, dans le Michigan, le 17 janvier 2016, touchée par un scandale sanitaire après la contamination de l'eau suite à des coupes budgétaires © Getty/AFP/Archives BILL PUGLIANO

Washington (AFP) – Barack Obama a rencontré mardi à la Maison Blanche Karen Weaver, maire de la ville de Flint (Michigan) au coeur d’un scandale sanitaire après la contamination de l’eau suite à des coupes budgétaires.

Cette rencontre a permis au président américain de mieux comprendre comment les habitants de Flint font face à la crise sanitaire et « les défis auxquels sont confrontés la ville, ses habitants et les entreprises », selon les termes de l’exécutif.

M. Obama doit se rendre mercredi à Detroit, dans le Michigan (nord), pour mettre en lumière la bonne santé de l’industrie automobile américaine, mais ne devrait pas se rendre à Flint (à 110 km plus au nord), selon son porte-parole Josh Earnest.

Malgré la pression des autorités fédérales et des tests montrant un niveau près de deux fois plus élevé de contamination au plomb chez des enfants de Flint, les responsables locaux ont attendu des mois pour corriger le tir et le coût de réparation des infrastructures de Flint pourrait atteindre 1,5 milliard de dollars.

En 2011, le gouverneur Rick Snyder avait nommé un contrôleur financier pour reprendre en main les finances publiques de la ville. Pour réduire ses coûts de fonctionnement, la municipalité avait commencé trois ans plus tard à puiser son eau dans la rivière locale plutôt que de continuer de l’acheter auprès de Detroit.

Peu après ce changement, les habitants de Flint ont commencé à se plaindre de la qualité de l’eau, responsable selon eux de vomissements, de pertes de cheveux et d’éruptions cutanées. Quelques mois après, la ville a publié de nombreux avis à la population pour lui demander de faire bouillir l’eau avant de la consommer, suite à la découverte d’une bactérie dangereuse.

La solution trouvée pour venir à bout de la bactérie a accru le taux des contaminants dans l’eau, devenue très corrosive. Les vieilles canalisations de la ville ont alors commencé à libérer du plomb.

 

© AFP

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • douceline

    HONTE aux pourceaux satisfaits et machistes de cette assemblée nationale alliés de la mafia agroalimentaire qui dirige nos assiettes. Car 95% de la production de foie gras est issue de ces élevages intensifs où le canard est encagé à vie et hurle à l’approche du gaveur.POURQUOI taire cette réalité que l’on va exporter au quatre coin du monde.

    OUVRONS la bouche et fermons les yeux et le coeur .

    • douceline

    HONTE aux pourceaux satisfaits et machistes de cette assemblée nationale alliés de la mafia agroalimentaire qui dirige nos assiettes. Car 95% de la production de foie gras est issue de ces élevages intensifs où le canard est encagé à vie et hurle à l’approche du gaveur.POURQUOI taire cette réalité que l’on va exporter au quatre coins du monde.

    OUVRONS la bouche et fermons les yeux et le coeur.

  • Si la rivière qui coule à Flint courre sur un terrain imperméable, la contamination de devrait pas durer trop longtemps et le poisson réapparaître assez rapidement.
    Si au contraire le terrain est poreux et favorable aux écoulements souterrains bonjour les dégâts!!

    http://rivieres.info/patri/Darcy.htm

    Balendard

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article