Nouveau record du niveau des gaz à effet de serre en 2014

gaz à effet de serre

Des gratte-ciel pris dans la pollution atmosphérique le 8 novembre 2015 à Shenyang, en Chine © AFP

Genève (AFP) – Le niveau de concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère a atteint un nouveau record en 2014, avec une progression qui alimente le changement climatique et rendra la terre plus dangereuse, souligne lundi le rapport annuel de l’Organisation météorologique mondiale.

« Nous avançons en territoire inconnu et la machine s’emballe à un rythme effrayant », met en garde Michel Jarraud, le directeur de l’OMM, une agence de l’ONU basée à Genève.

« Chaque année, nous faisons état d’un nouveau record dans les concentrations de gaz à effet de serre », a-t-il déploré.

« Chaque année, nous disons que nous n’avons plus de temps, nous devons agir MAINTENANT pour réduire les émissions de gaz et pour qu’il nous reste une chance de contenir à un niveau raisonnable la hausse des températures », souligne-t-il dans ce rapport.

Le rapport qui ne mesure pas les émissions de gaz à effet de serre mais leur concentration dans l’atmosphère montre que le CO2, le dioxyde de carbone, a augmenté à 397,7 parties par million (ppm) dans l’atmosphère l’année dernière.

Dans l’hémisphère nord, les concentrations de CO2 ont franchi le seuil symbolique de 400 ppm durant le printemps, période de l’année où ce gaz est le plus abondant. « Nous allons bientôt vivre dans une atmosphère dont la teneur moyenne en CO2 sera supérieure à 400 parties par million », a prévenu M. Jarraud.

« On ne peut pas voir le CO2, c’est une menace invisible, mais c’est une menace très réelle », a souligné M. Jarraud. « Cela signifie des températures globales plus élevées, plus de phénomènes météorologiques extrêmes tels que des vagues de chaleur, des inondations, la fonte des glaces et l’élévation du niveau des océans et de leur acidité ».

Le rapport est rendu public à trois semaines de la COP21 à Paris qui vise à prendre des mesures fortes pour limiter le phénomène du réchauffement climatique.

Le rapport rappelle que la vapeur d’eau, même avec une durée de vie courte, et le dioxyde de carbone sont les principaux gaz à effet de serre.

« L’énergie piégées par le CO2 et les autres gaz à effet de serre entraîne un réchauffement de la surface terrestre et une augmentation de la teneur de l’atmosphère en vapeur d’eau, laquelle engendre et piège à son tour encore plus de chaleur », note le rapport qui rappelle que les « lois de la physique ne sont pas négociables ».

Le méthane, le deuxième gaz durable à effet de serre, a atteint lui aussi un nouveau record de concentration à 1.833 ppm en 2014, selon le rapport.

Avec 60% des émissions de méthane provoquées par l’activité humaine, notamment l’élevage, riziculture, exploitation des combustibles fossiles, il y a eu une augmentation des concentrations dans l’atmosphère de ce gaz de 254% depuis les niveaux de l’ère préindustrielle, indique l’OMM.

Le protoxyde d’azote, dont l’impact sur le climat sur une période de 100 ans est 298 fois plus important que le CO2 et qui contribue à la destruction de la couche d’ozone qui nous protège de la nocivité des rayons ultraviolets émis par le soleil, a enregistré une concentration de 327,1 parties par milliard l’année dernière, soit 121% de ses niveaux avant l’ère industrielle. Dues à 40% par l’activité humaine ces émissions de protoxyde d’azote proviennent essentiellement des engrais et de divers processus industriels.

 

© AFP

4 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Roro

    Il est temps que CHACUN se regarde et se demande si il fait le maximum d’efforts pour réduire ses émissions carbone ! Pour ma part j’ai du solaire sur ma maison, un Véhicule électrique qui se charge en partie avec ce solaire et je ne fais plus de long trajets et je ne prends plus l’avion, et je regarde bien ce que j’achète et d’où ça vient !
    Et je pose aussi du solaire et des Pompe à chaleur : c’est devenu mon métiers.
    Je pense donc que j’ai fait largement ma part et même plus !
    Par contre quand j’en vois certains (crétins) qui s’en fichent royalement et roulent avec des gros 4*4 dont ils n’ont pas besoin, ou d’autres plein aux as qui restent au chauffage Gaz ou fioul et n’achète pas un VE pour leur quotidien, je me dis qu’on est vraiment mal barré !!!
    Les gens les plus riches devraient montrer l’exemple et ce sont ceux qui en font le moins ! Honte à eux !

    • RV

    Ne te désespère pas RORO. On en fait jamais assez. Regarde j’ai une pompe a chaleur sur nappe depuis 10 an, des modules solaires thermiques depuis 9 ans et aussi photovoltaïques depuis 3 ans deux voitures électriques depuis 1,5 ans, de l’éclairage Led et pleins d’autres solutions à la maison comme au travail.
    Tu n’es donc pas tout seul.
    Mais ce n’est pas encore assez. Ce matin au marché il y avait un papa et son jeune garçon qui regardait assidûment mon i3 et bien je lui ai proposer un petit tours. Un autre m’a posé des questions combien je pouvais faire de kilomètres sans rechargé. Je lui ai dit que c’était illimité car je pouvais fait des petits pleins d’essence avec le rex. Il m’a aussi possédé la question de la recharge, combien de temps? je lui ai répondu 3h30 en 32 Ampères et 20 minutes en charge rapide quand j’ai pris l’autoroute la semaine dernière. Je lui ai répondu que comme lui je roulais souvent moins d’une heure par jour avec ma voiture et donc il restait 23h par jour pour la recharger et donc que ce n’était pas un problème même pour la recharger la nuit en heure creuse. La location de la batterie est elle obligatoire et de lui expliquer que Renault était le seul constructeur a l’imposer. Ext… Donc le plus important c’est expliquer et de faire découvrir dès évidences pour nous mais totalement inconnu de tres nombreuses personnes.

    Je fais de plus en plus des visites d’échanges de solutions au travail. Cela marche bien aussi et ce qui les étonnent le plus c’est les ruches sur le terrain.

    Alors il faut continuer la prise de conscience et là. Ce qui manque le plus c’est le passage à l’acte et de discuter pour convaincre petit à petit. Y compris nos politiques qui sont les plus sourds.

    • Francis

    Ce sont les moteurs thermiques qui produisent le plus de protoxyde d’azote.On en a assez parlé à propos du scandale Volkswagen.

    • Gruchet Erik

    Loin devant tous les transports ( aériens, maritime, routiers…) le méthane produit par nos animaux d’élevage est la première source de pollution planétaire. Amener la conscience humaine vers une alimentation végétarienne, en plus d’agir sur les dérèglements contemporains de la santé humaine, sauverait l’écosystème. Aucun officiel n’en parle, les lobis carnivores sont tout puissants et bloque toute diffusion de ce qui n’est qu’un constat scientifique et statistique.

L'été 2020, le plus sec depuis le début des mesures, selon Météo-France

Lire l'article