Climat: près de 9 Français sur 10 s’attendent à devoir changer de mode de vie

mode de vie

Des maisons et des rues inondées à La Faute-sur-Mer le 1er mars 2010 après le passage de la tempête Xynthia © AFP/Archives Jean-Pierre Muller

Paris (AFP) – Près de neuf Français sur dix pensent qu’ils devront modifier leur mode de vie pour s’adapter au changement climatique, selon un sondage rendu public mercredi, à moins de deux mois de la conférence de Paris sur le climat.

Ils sont 86% à partager cette opinion et 8% à penser le contraire, indique ce sondage réalisé par l’Ifop pour Solutions COP21, mouvement réunissant des entreprises, des collectivités, des ONG et des centres de recherche, dans le but de mettre en avant les solutions contre le réchauffement climatique développées par la société civile.

Interrogés sur les comportements qu’ils seraient « susceptibles de changer en priorité » pour limiter leur impact sur le climat, près d’un tiers (30%) des Français citent leur « façon de consommer en général ». 22% mentionnent leur consommation d’énergie, 19% le recyclage de leurs « déchets et biens » et 12% « la qualité et la provenance » de leur alimentation.

Ils ne sont que 10% à envisager de changer de mode de transport et encore moins (8%) à envisager en priorité des mesures concernant leur logement et leur chauffage.

Près de la moitié des Français (48%) affirment que s’ils voulaient changer leurs habitudes, le principal obstacle serait « l’aspect financier » de ce changement. 24% invoquent leur connaissance « mauvaise » ou « insuffisante » des solutions à mettre en oeuvre et 14% « la difficulté de changer (leurs) habitudes au quotidien ».

8% citent leur « crainte pour (leur) confort de vie » et 6% avouent qu’ils « préfèrent profiter du présent ».

Globalement, pour 83% des personnes interrogées, « lutter contre le dérèglement climatique doit être une priorité dans le contexte économique actuel ». 10% pensent que non.

Une écrasante majorité (81%) considère qu' »un monde un peu plus chaud de quelques degrés dans les années à venir est vraiment dangereux pour nos conditions de vie sur la planète » (11% pensent le contraire).

Plus de la moitié des Français (55%) estiment qu' »il est déjà presque trop tard pour agir et sauver l’environnement ». 37% pensent qu’il est encore temps.

Sondage réalisé en ligne du 7 au 13 septembre auprès d’un échantillon de 1.001 personnes représentatif de la population française.

 

© AFP

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • therese Delfel

    Et le jour où GoodPlanet Infos pourra titrer « près de 9 français sur 10 CHOISISSENT de changer de vie » parce qu’ils souhaitent vivre en harmonie avec les cycles de la vie et ses lois universelles intemporelles, en se servant par exemple de leurs jambes pour se déplacer, en retournant leur gazon pour y produire ne fut ce qu’une petite partie de leur nourriture et ainsi retrouver un contact avec la terre et les saisons, pour passer en zéro déchet zéro gaspillage et par là, sortir de l’esclavage de la consommation « j’achète, je jette », ce jour-là, la France aura commencé à comprendre qu’elle n’a pas besoin de ministre de l’écologie engluée dans ses notions rances de « punitif » mais juste d’eux-mêmes pour faire un élégant pied de nez tant aux multinationales qu’aux élu(e)s largué(e)s … Bientôt, j’espère !

Climat : pour l'Antarctique et le niveau des mers, chaque degré compte, selon une étude

Lire l'article