COP21: l’UE s’accorde sur une réduction de 40% des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030

COP21 UE

Un homme passe devant un panneau annonçant la tenue de la conférence de Paris (COP 21) sur le climat, le 14 janvier 2015 © AFP/Archives Jacques DEMARTHON

Bruxelles (AFP) – Les Etats membres de l’Union européenne se sont accordés vendredi sur des objectifs communs en vue de la Conférence de Paris sur le climat (COP 21), notamment une réduction de 40% des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030.

Les 28 ministres de l’Environnement de l’UE, réunis en conseil à Bruxelles, ont également fixé des objectifs à plus long terme: une réduction de 50% d’ici à 2050  par rapport aux niveaux de 1990 et une « neutralité carbone » d’ici à 2100.

« Nous avons un mandat de long terme », « un mandat fort et responsable », s’est félicité Carole Dieschbourg, la ministre luxembourgeoise de l’Environnement, dont le pays assure la présidence du Conseil de l’UE.

« L’Union européenne est pleinement équipée pour un accord ambitieux lors de la conférence de Paris sur le climat », a estimé de son côté le commissaire européen Miguel Arias Canete.

L’un des enjeux de la conférence de Paris, qui se tiendra entre le 30 novembre et le 11 décembre, sera de déterminer si ses conclusions seront légalement contraignantes, une position que l’UE a réitérée à maintes reprises.

Chaque pays est invité à publier avant la conférence de Paris sa contribution. Outre l’UE, qui est responsable de 9% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, une trentaine de pays ont déjà déposé leurs contributions, couvrant plus de 60% des émissions mondiales.
© AFP

 

13 commentaires

Ecrire un commentaire

  • Pourquoi 1990 sert-il d’année référence pour quantifier le % de réduction envisagé.

    La quantité de CO2 émise en 1990 était-elle surveillée et calculée avec des outils fiables, sans doute pas les mêmes que maintenant.

    Quelles sont les références qui permettent d’affirmer que l’UE ne serait responsable que de 9% des émissions de GES, chiffres qui me semble hautement contestable, obtenu grace notemment à une délocalisation des production de nos produits de consommations, et après on accuse les autres d’être responsables !

    Si l’un des enjeux sera de constater l’effet contraignant ou pas des mesures prisent, l’autre enjeu majeur sera aussi de trouver enfin les financements des aides que l’UE et les Etats-Unis notamment se sont déjà engagés à fournir aux pays « du sud » comme on dit, et je dirais même d’augmenter ces aides.

    • jipebe29

    Encore une décision de l’UE qui est dogmatique, irresponsable, inutile et ruineuse.

    Même si le CO2 avait une action mesurable sur Tglobale (ce qui est faux), même si l’augmentation observée du taux de CO2 troposphérique était due essentiellement à nos émissions anthropiques (ce qui est faux), cela n’aurait aucune incidence sur les évolutions du climat, les émissions de CO2 par les pays de l’UE étant marginales par rapport à celles des pays émergents. Et ce déséquilibre ira en augmentant.

    Supposons donc très hardiment que les thèses du GIEC soient exactes. L’UE prévoit de réduire de 40% nos émissions de CO2 pour 2030, afin de « Sauver la Planète ».
    Prenons les chiffres du GIEC :
    Sensibilité climatique (échauffement en cas de doublement du taux de CO2) : 1-2,5°C
    Part de CO2 anthropique dans l’atmosphère : 25%
    Fraction d’origine européenne : 9%

    Echauffement évité : 40% x 9% x 25% x 1-2,5°C=0,009°C à 0,023°C

    Quel succès éclatant !

    Dépenser des centaines de milliards d’euros pour un si piètre résultat est complètement absurde, et tout ce délire mènera l’UE à sa ruine…

    • Claude Renaud

    Si je comprends bien, la COP21 va servir à établir l’organigramme du Climat jusqu’à la fin du siècle.
    Soit moins 40% en 2030, 50% en 2050 et la neutralité carbone en 2100. Quel courage!!!
    Même pas un petit 10% pour 2020. Difficile de renoncer à ses petits privilèges, n’est-ce pas messieurs
    les décideurs? Il vaut mieux refiler le bébé à nos enfants en leur donnant une feuille de route et leur
    dire ce qu’il doivent faire.
    Pas question de réduire notre train de vie dispendieux et commencer à diminuer nos gaz à effet de
    serre. Compte-tenu de tous nos problèmes actuels, ça n’est pas le moment!!! Seule la Nature nous y
    obligera et là, nous n’aurons plus le choix.
    Je ne comprends pas bien comment nous arriverons à une neutralité carbone en 2100, alors que nous
    serons 10 milliards, ce qui est difficilement compatible. Sans parler du méthane libérer par la fonte
    du permafrost et qui est incontrôlable. Nos dirigeants nous donne l’impression d’avancer des chiffres
    sans savoir de quoi ils parlent. C’est glaçant!!!
    Actuellement, le buzz est sur le rugby…… mais pas sur la COP21.
    Claude

      • jipebe29

      Erratum sur le lien. Voici le bon: : Lisez donc ceci: http://dropcanvas.com/91d2u et restez zen!

      • jipebe29

      @Claude
      ) 1) Le CO2 est gaz de la vie: sans lui, pas de photosynthèse, pas de vie sur Terre.
      2) Est-il prouvé qu’il ait une action mesurable sur la température? Non
      3) S’il en avait, comment expliquer qu’il n’y a plus de réchauffement global depuis près de 19 ans, alors que, sur cette période, nous avons émis 40% de toutes nos émissions depuis le début de l’ère industrielle?
      4) Comme les projections des modèles numériques divergent de plus en plus des observations, comment accorder le moindre crédit à leurs projections multidécennales? Voir: http://imagesia.com/plantage-lamentable-des-modeles-numeriques_10hj7

    • jipebe29

    1) Le CO2 est gaz de la vie: sans lui, pas de photosynthèse, pas de vie sur Terre.

    2) Est-il prouvé qu’il ait une action mesurable sur la température? Non

    3) S’il en avait, comment expliquer qu’il n’y a plus de réchauffement global depuis près de 19 ans, alors que, sur cette période, nous avons émis 40% de toutes nos émissions depuis le début de l’ère industrielle?

    4) Comme les projections des modèles numériques divergent de plus en plus des observations, comment accorder le moindre crédit à leurs projections multidécennales? Voir: http://imagesia.com/plantage-lamentable-des-modeles-numeriques_10hj7

    5) Saviez-vous que, selon le rapport AR5, page 471, figure 6.1, le taux d’émissions anthropiques de CO2 n’est que de 3,8%? Alors, pourquoi tout ce bazar sur le CO2 anthropique? Voir : http://imagesia.com/echanges-co2_10hg0

    6) Saviez-vous que 36 publications scientifiques donnent, en moyenne pondérée, 8,8 ans pour le temps de résidence du CO2 dans l’atmosphère, alors que le GIEC, violant ses propres procédures de synthèse des publications a décidé que le TR est de 100 ans, ce qui est une ânerie car le CO2 anthropique n’a pas de marqueur spécifique.
    Voir: http://imagesia.com/temps-de-residence-du-co2_10hh5

    Sachant cela, comment pouvez-vous croire à la propagande réchauffiste qui délire à l’approche de la COP21?
    Lisez donc ceci: http://dropcanvas.com/91d2u et restez zen!

    • jipebe29

    @Claude (suite et fin)
    5) Saviez-vous que, selon le rapport AR5, page 471, figure 6.1, le taux d’émissions anthropiques de CO2 n’est que de 3,8%? Alors, pourquoi tout ce bazar sur le CO2 anthropique? Voir : http://imagesia.com/echanges-co2_10hg0
    6) Saviez-vous que 36 publications scientifiques donnent, en moyenne pondérée, 8,8 ans pour le temps de résidence du CO2 dans l’atmosphère, alors que le GIEC, violant ses propres procédures de synthèse des publications a décidé que le TR est de 100 ans, ce qui est une ânerie car le CO2 anthropique n’a pas de marqueur spécifique. Voir: http://imagesia.com/temps-de-residence-du-co2_10hh5
    Sachant cela, comment pouvez-vous croire à la propagande réchauffiste qui délire à l’approche de la COP21?
    Lisez donc ceci: http://dropcanvas.com/91d2u et restez zen!

    • jipebe29

    @Claude (suite)
    5) Saviez-vous que, selon le rapport AR5, page 471, figure 6.1, le taux d’émissions anthropiques de CO2 n’est que de 3,8%? Alors, pourquoi tout ce bazar sur le CO2 anthropique? Voir : http://imagesia.com/echanges-co2_10hg0
    6) Saviez-vous que 36 publications scientifiques donnent, en moyenne pondérée, 8,8 ans pour le temps de résidence du CO2 dans l’atmosphère, alors que le GIEC, violant ses propres procédures de synthèse des publications a décidé que le TR est de 100 ans, ce qui est une ânerie car le CO2 anthropique n’a pas de marqueur spécifique. Voir: http://imagesia.com/temps-de-residence-du-co2_10hh5

    • jipebe29

    @Claude (suite)
    5) Saviez-vous que, selon le rapport AR5, page 471, figure 6.1, le taux d’émissions anthropiques de CO2 n’est que de 3,8%? Alors, pourquoi tout ce bazar sur le CO2 anthropique?
    6) Saviez-vous que 36 publications scientifiques donnent, en moyenne pondérée, 8,8 ans pour le temps de résidence du CO2 dans l’atmosphère, alors que le GIEC, violant ses propres procédures de synthèse des publications a décidé que le TR est de 100 ans, ce qui est une ânerie car le CO2 anthropique n’a pas de marqueur spécifique. Voir: http://imagesia.com/temps-de-residence-du-co2_10hh5

    • jipebe29

    @Claude (fin)
    Sachant cela, comment pouvez-vous croire à la propagande réchauffiste qui délire à l’approche de la COP21?

    Lisez donc ceci: : http://dropcanvas.com/2tfxv et restez zen!

  • j’aime vos commentaires . merci

      • Eley lofele jean-Marie

      mobilisation de la société civile des pays du bassin du Congo pour un e participation effective à la conférence de Paris.

  • Comment peut-on prétendre réduire les émissions de GES alors que l’on continue à développer les réseaux autoroutiers,( par exemple A45 ou la Nouvelle Route du Littoral à La Réunion), les aéroports (NDDL), les réseaux de cars à la place des trains, etc..
    Le roulement fer sur fer consomme 5 à 8 fois moins d’énergie! et majoritairement sous forme d’électricité!..
    Comment, dans ces conditions, respecter la Loi qui prévoit une diminution de 50% des GES en 2050? !..

Australie : les catastrophes seront plus "graves et fréquentes", selon la commission des feux de 2019/2020

Lire l'article