Energie: des radiateurs plus économes « offerts » pour remplacer les vieux


Des radiateurs plus économes seront offerts pour remplacer les vieux © AFP/Archives Philippe Huguen

Paris (AFP) – Plusieurs « dizaines de milliers » de nouveaux convecteurs vont être « offerts » aux particuliers en remplacement de « vieux radiateurs » consommant beaucoup d’électricité, a indiqué mardi la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal.

« Il s’agit de faire en sorte que la loi de transition énergétique profite aussi directement aux gens, soit populaire », a expliqué la ministre sur France 2.

Précisant qu' »un million d’ampoules led » vont être distribuées notamment aux « personnes à petites retraites » en échange de « deux ampoules qui consomment beaucoup d’électricité », la ministre a expliqué »: « nous allons lancer la même opération sur les vieux radiateurs électriques qui consomment énormément d’électricité, qui pèsent très lourdement sur les budgets des ménages ».

« Il y aura plusieurs dizaines de milliers de radiateurs qui seront offerts pour cet échange et pour enclencher la citoyenneté écologique », a-t-elle ajouté.

Ce dispositif, qui n’est pas encore totalement finalisé, concernera les quelque 200 « territoires à énergie positive pour la croissance verte », fers de lance de la transition énergétique, a-t-on indiqué au ministère de l’Ecologie. Les territoires ayant obtenu ce label bénéficient d’une aide financière pour leurs projets.

 

© AFP

8 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Paul Sven

    En quoi ces convecteurs sont-ils plus économes, ces convecteurs ? S’ils utilisent moins de KWH, donnent-ils autant de rendement en terme de chaleur ressentie, où bien les petits vieux auront-ils un peu plus froid ? Qui les vend ? Un copain de la Ministre ?

    Quant à la « la citoyenneté écologique », n’est-ce pas là un bel exemple de tautologie ?

    La ministre de l’Écologie serait plus avisée (si elle s’occupait réellement d’écologie) de demander à Bruxelles ce que devient le projet de réglementation des perturbateurs endocriniens. Que fait-elle dans ce dossier ? L’écologie, ça commence par la guerre aux poisons, pas à frigorifier les retraités sans le sou. À moins qu’il ne s’agisse d’un plan machiavélique pour les rayer le plus rapidement possible des listes des caisses retraites. Les citoyens technocrates ont toujours de belles idées citoyennes. Je suppose que tout cela a été discuté autour d’une bonne table dans l’avion présidentiel avec l’ami Nicolas de Saint-Lunaire, celui qui voyage pour nous.

    Ah! J’imagine déjà un demi-million de petits vieux à « petites retraites » clopinant sur le trottoir verglacé avec leurs deux ampoules d’autrefois pour en recevoir une qui les fera moins pauvres… Quoique non, pour éclairer la seconde pièce, il leur faudra acheter à grand prix l’autre ampoule LED.

    Enfin, soyons heureux ; on ne nous parle plus d’ampoules au mercure (du mercure un peu partout — ça aussi, c’était une belle idée citoyenne).

      • marie

      Une ampoule devrait éclairer son cerveau ,
      Votre analyse rejoint la mienne .
      Sait elle vraiment ce qu’est une petite retraite ? On survit c’est tout

  • Gratuit!!!! c’est tellement rare qu’on ne peut que la féliciter! Nicolas Sarkozy avait donné gratuitement du fuel domestique une seule année.
    C’est beaucoup mieux de donner car jusqu’à maintenant l’Etat ne faisait que participer ou accorder des prêts, des subventions aux particuliers pour des travaux d’économie d’énergie. L’Etat n’a pas compris que ça ne profite qu’aux riches car les pauvres ne peuvent même pas payer la part que l’Etat leur demande de fournir ou ne peuvent pas emprunter car incapables de rembourser. Quant aux retraités ayant de petites pensions, ils sont obligés ne pouvant bénéficier de ces aides, de laisser leur maison au courant d’air et les laisser tomber en décrépitude…

    • Oskar Lafontaine

    Faire l’ENA, comme Ségolène, n’est à priori pas le meilleur moyen de comprendre quelque chose aux lois élémentaires de la physique. On s’en doutait un peu, même beaucoup, et on en a là, avec cette mesurette démagogique et vaine, une confirmation de plus.
    Pour se chauffer davantage, avec moins d’électricité, il faut recourir au principe de la pompe à chaleur. C’est-à-dire à un système plus complexe, plus cher, efficace, mais plus fragile et donc qui ne dure pas aussi longtemps qu’un simple radiateur ordinaire, fait du bruit, génère même un champ électromagnétique, pas forcément neutre pour la santé, comme tout moteur électrique, et prend de la place.
    Autre « astuce » : Utiliser un chauffage à huile qui va consommer de l’électricité facturée moins cher au tarif de nuit et la restituer de jour. Rien de très original.
    « Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme.  »
    Ségolène ignore ce qu’un kilowattheure peut bien être, combien ça coûte et même à quoi ça sert.

      • jipebe29

      D’accord avec vous (Alleluia! Pour une fois!): les énarques sont d’une nullité crasse en science élémentaire.

      Et j’ajoute: au bout de la chaîne, qui va payer? Le contribuable vache à lait, comme d’habitude…

    • c

    Pauvre Ségolène , elle ne sait pas quoi inventer !

    • chaumien

    quand on a fait l’ENA, on peut même dire qu’en retirant la résistance electrique du radiateur, il consomme moins!

    • Paisant

    Pour moins consommer , je ferme une pièce tout l hiver , n y vais pas en fait .
    Réduit mes lavages en machine à laver ….
    Et depuis des années , oui depuis des années je ne repasse plus mes affaires ,
    Utilise des tissus faciles d entretien ……les draps , torchons , serviettes etc
    Les replie très bien , surtout qu près ils seront tous refroisses !!!!!
    Vous devez croire que je rigole , non pas du tout . 78 ans et 800 euros de pension.
    Et 1500 euros à l année d électricité ……c est un choix non ?
    Quant à Ségolène ….j attends 2017 pour le changement de gouvernement !!!!!!

Yohann Diniz, recordman du monde de marche athlétique, explique comment il adapte sa préparation physique au changement climatique

Lire l'article