Fukushima: en conflit avec la Corée du Sud, le Japon va demander à l’OMC de trancher

corée du sud

Emballage de poissons pêchés à 50 km des côtes de Fukushima avant l'analyse de leur taux de radioactivité, le 25 septembre 2013 au port japonais de Soma © JIJI PRESS/AFP/Archives Jiji Press

Tokyo (AFP) – Le gouvernement japonais va demander à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) de trancher un différend qui l’oppose à la Corée du Sud, accusée de bloquer l’importation de produits de la mer pêchés dans le nord-est du Japon suite à l’accident nucléaire de Fukushima.

« Etant donné qu’il n’y a aucun espoir de levée de l’interdiction, nous prenons les dispositions nécessaires pour que soit formé un panel », un tribunal d’experts chargé de trancher le conflit, « sous l’égide de l’OMC », a déclaré jeudi le porte-parole du gouvernement japonais, Yoshihide Suga.

Le Japon s’était tourné vers cette instance en mai, réclamant dans un premier temps des consultations bilatérales à la Corée du Sud sur ce dossier.

Mais les discussions ont échoué entre les deux rivaux asiatiques aux relations notoirement tendues, sur fond de rivalités territoriales et querelles historiques sur le passé militariste du Japon.

Selon Tokyo, les mesures prises par Séoul, par crainte que la nourriture ne soit contaminée par les rejets radioactifs de la centrale de Fukushima, n’ont pas de fondement scientifique et sont contraires aux règles du commerce international.

© AFP

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Oskar Lafontaine

    On ne peut en aucun cas faire confiance à l’OMC pour se montrer honnête sur la question nucléaire. Ni non plus à l’OMS d’ailleurs qui, liée par un vieil accord avec le lobby du nucléaire, ne communique pas sur cette question sans l’aval préalable du lobby nucléariste criminel et immonde, ainsi pour l’OMS, Tchernobyl n’a fait « que » quelques centaines de morts tout au plus, alors qu’en réalité, Tchernobyl en a déjà fait plus d’un million et que l’hécatombe se poursuit dans le silence assourdissant de l’OMS..
    Cette autre organisation, l’OMC, pour le commerce mondial, se contre-tamponne le coquillard de la santé des populations, seul le PIB, son Dieu à elle, l’intéresse vraiment. Entre experts tenus, achetés, vendus et corrompus, la vérité ne pourra certes pas émerger, mais on ne voit pas pourquoi, la Corée du Sud, qui a tant souffert par le passé des rêves expansionnistes japonais, devrait voir sa population soumise à des radiations atomiques venues du Japon par produits alimentaires interposés.

L'agriculture de conservation des sols pourra continuer à utiliser du glyphosate, selon Didier Guillaume

Lire l'article