Pollution en Ile-de-France: Hidalgo et Huchon demandent des mesures

pollution ile de france

Le ciel de Paris un jour de pollution, le 18 mars 2015 © AFP/Archives Franck Fife

Paris (AFP) – Le maire de Paris, Anne Hidalgo (PS), et le président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon (PS), ont demandé mercredi à l’Etat des mesures en raison de la prolongation jeudi du pic de pollution à l’ozone qui touche la capitale depuis deux jours.

Rappelant que l’épisode actuel de canicule risque d’aggraver la situation, les deux responsables franciliens demandent « le contournement de l’Ile-de-France par les poids-lourds de transit et d’abaisser les limitations de vitesse sur les grands axes ».

Ils demandent aussi « que l’arrêté inter-préfectoral – qui fait l’objet d’un travail de réécriture engagé par l’Etat, pour rendre plus rapide et plus efficace la mise en œuvre des mesures en cas de pic – intègre dans sa nouvelle version la notion de persistance d’un épisode de pollution pour l’ozone, et non plus uniquement pour les (particules) PM10″.

Dans un communiqué, le préfet de police a fait savoir qu' »en l’absence de dépassement du seuil d’alerte », il n’était pas « en mesure de prendre des mesures restrictives de circulation ».

Il a cependant appelé « à la responsabilité de chacun et à la prise en compte de recommandations pour limiter les sources de pollution »: abaissement de la vitesse de 20 km/h sur les routes franciliennes, contournement du trafic de transit, recours à des modes de production moins polluants pour certains industriels, report des brûlages.

La mairie de Paris a annoncé de son côté la gratuité du stationnement résidentiel.

 

© AFP

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Magne

    Il y a quelques années , Monsieur HUCHON avait promis la carte orange (précédent du pass navigo ) gratuite pour les franciliens , ah oui promesse électorale. . . Et aujourd’hui , le changement c’est. . Pas maintenant !

  • Pourquoi ne parlons t’on plus de la circulation alternée en ces temps de canicules ?
    très étonnant

Un fabricant de voitures à hydrogène mise sur la "révolution verte" britannique

Lire l'article