L’Equateur saisit 200.000 ailerons de requin, 3 trafiquants arrêtés

requins
Des ailerons de requin exposés dans un marché Hong Kong, le 4 janvier 2014 © AFP/Archives Alex Ogle
Des ailerons de requin exposés dans un marché Hong Kong, le 4 janvier 2014 © AFP/Archives Alex Ogle

Quito (AFP) – Le gouvernement équatorien a annoncé la saisie de quelque 200.000 ailerons de requin et l’arrestation de trois trafiquants à Manta (ouest), principal port de pêche du pays.

Le ministre de l’Intérieur Jose Serrano a annoncé la saisie sur Twitter, postant des photos de milliers de ces ailerons de couleur sombre, très prisés en Asie où ils sont utilisés dans la cuisine et dans la médecine traditionnelle.

Les autorités ont indiqué qu’au moins 300.000 requins avait été tués par les trafiquants, estimant qu’il s’agissait d’un des crimes les plus graves contre l’environnement dans le pays au cours des dernières années.

Les ailerons ont été saisis en plusieurs opérations dans la ville portuaire de Manta.

La loi équatorienne interdit la pêche au requin depuis 2007. La pêche aux ailerons, dite finning, est une pratique consistant à capturer des requins pour leur couper les ailerons avant de les rejeter mutilés à la mer où ils meurent.

2 commentaires

Ecrire un commentaire

  • Bonjour, Quand il s’agit d’environnement, l’Europe (qui veut se mêler de tout et de son contraire) ne pipe mot. Elle préfère dire à la France qu’elle doit accueillir 9000 migrants en provenance de pays soit-disant en voie de développement. Comme s’ils étaient capable de se développer….. Ce qui est, en l’occurence normal car s’il a fallu aux chinois 5000 ans d’histoire pour se construire, l’Europe s’est façonnée durant plus de 2700 ans après les voyages des perses, des romains pour devenir des gaulois qui se sont imprégnés des cultes celtes et autres vikings ou goths. Là ? on voudrait qu’ils assimilent ces millénaires avec tâtonnements et autres découvertes en quelques années. Ce qui, à l’échelle du développement ne correspond qu’à quelques minutes. Ils ont des cultures tribales que déjà, ils doivent se constituer en nations avec frontières et autres monnaies inscrites dans ce concert des nations. Avec ce que celà implique de différences, (les petits et les puissants) , de corruptions,etc…
    L’inconvénient? Ces milliers de requins, mais aussi d’éléphants, de rhinocéros et autres tigres contribuaient à ces équilibres de faunes, flores locales. Et la terre (qui nous juste prêtée par nos enfants car léguée par nos ancêtres) aura, une fois de plus, du mal à s’en remettre.

  • bonjour , bien dit Bousquet , et merci pour nous tous  » les sans voix « 

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article