Conférence climat de Paris: Nicolas Hulot « inquiet » d’un échec

nicolas hulot

Nicolas Hulot, envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète, le 6 novembre 2014 à Dakar © AFP/Archives Seyllou

Paris (AFP) – Nicolas Hulot, envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète, s’est dit « inquiet » mercredi d’un éventuel échec de la conférence de Paris sur le climat en décembre.

« Oui, je suis inquiet parce que, qu’est-ce qu’on demande à la communauté internationale? De renoncer (…) à utiliser les 80% d’énergies fossiles que nous avons facilement accessibles sous les pieds », afin de limiter le réchauffement climatique, a-t-il déclaré, sur RTL. « C’est un changement de modèle économique, notamment un changement de modèle énergétique ».

« Il nous reste à peu près dix mois avant le début de la conférence de Paris où il faudrait que 195 Etats signent un accord global pour limiter les changements climatiques à 2 degrés pour éviter l’irréversibilité des phénomènes et l’irréversibilité des conséquences », a déclaré M. Hulot, qui se trouve à Manille pour préparer le voyage du président François Hollande aux Philippines dans les semaines à venir.

« Je suis inquiet, mais en même temps, il y a deux arguments qui ont sauté », a-t-il ajouté. « D’abord, plus personne ne doute de la responsabilité humaine des changements climatiques et deuxièmement, on ne peut plus dire +on ne sait pas comment faire+ ».

« Répondre au changement climatique, curieusement, ça peut être paradoxalement aussi un instrument économique et social de sortie de crise mais encore faut-il qu’on y aille en grand, et qu’on crée également de nouvelles sources de financement », a souligné M. Hulot.

« Si on en utilise une partie pour investir massivement, par exemple dans les énergies renouvelables ou dans l’efficacité énergétique, c’est une occasion de redoper l’économie, de créer des emplois qui ne soient pas délocalisables », a-t-il ajouté.

« A Paris se déterminera, pour le meilleur ou le pire, le sort de millions de personnes », a-t-il averti.

© AFP

 

15 commentaires

Ecrire un commentaire

  • Pourquoi nos dirigeants politiques n’écoutent-ils pas des personnes comme Nicolas HULOT, Yann Arthus Bertrand, et bien d’autres, écologistes et vraiment intelligents, bien au courant des graves problèmes climatiques et autres ? Il est super grand temps de travailler à tout cela, pourquoi ne pas demander des bénévoles pour les aider partout ?

      • ECHEGUT

      Bonjour, je suis une proche de Nicolas Hulot, je suis d’accord avec vous mais il faut reconnaître que pour la première fois, ses messages passent au sommet de l’état. Nos crises structurelles ont happé un peu plus notre engagement et notre analyse sur les urgences de la planète.
      De nombreuses personnes sont bénévoles dans leurs fondations, la marche est en route mais nous devons changer nos priorités.
      Isabelle-Marie Echégut

      • anglada

      Il l a dit si un rhinocéros débarque dans un groupe de pers la il se sente concerne si on dit qu il va arriver dans 30 ans tout le monde s en fout nature humaine pas grand chose à faire si individuellement on ne change pas soi même
      Soyons le changement que nous voulons dans le monde »Gandhi « 

  • Merci à Nicolas Hulot pour ces infos. Et je me permet de répondre à Mr (Mme?) Desfossez, en toute cordialité : »parce que nos représentants politiques sont le reflets de nous-même… et donc, comme la majorité d’entre nous : ils s’en foutent du réchauffement, les priorités immédiates sont autres et accaparent tout !! »

    • Fabien

    Il y a de nombreux mouvements qui s’élèvent en France et en Europe pour démontrer à la population que des alternatives au changement climatique, dans tous les domaines (consommation, production de déchets, gestion de l’eau, transport, médécine…), sont possibles.
    Il suffit, en effet, d’être acteur du changement, et de réaliser que l’environnement devrait passer au premier plan, car au premier abord, ce n’est qu’un problème secondaire pour beaucoup, sauf que c’est la base de tout notre équilibre.
    Bref, tout ça pour dire que le mouvement citoyen et apolitique Alternatiba s’est lancé en 2013 et des festivals vont avoir lieu partout en France en 2015 et en Europe également, pour prôner les alternatives dans nos modes de vie, et envoyer un message fort aux politiques : oui, la population veut le changement, et oui, la population peut être actrice de ce changement.
    Je vous invite à vous rendre sur le site d’alternatiba, https://alternatiba.eu/, si vous souhaitez en savoir plus. Je participe pour ma part au festival de Saint Quentin en yvelines, les 7 et 8 juin 2015, toutes les infos ici : https://alternatiba.eu/sqy/
    Soyons tous ensemble acteurs de ce que nous voulons changer 🙂

    • ALEXANDRINE

    Pourquoi nos représentants politiques n’écoutent pas Mr Hulot, c’est parce que la politique a 2 vecteurs, l’enrichissement matériel et l’appauvrissement moral ! En fait, ils défendent leurs carrières et leurs privilèges. De toute façon, les intérêts des industriels passeront toujours avant l’intérêt général et la santé publique !

      • jipebe29

      Surtout ceux du lobby de l’éolien…

    • Damien

    Le Sénat US reconnait « ENFIN » qu’il y a un changement climatique, mais refuse de reconnaître l’intervention humaine dans ce changement. Bien sur, surtout s’il est américain. Soulever la question du changement climatique est importante mais je crois maintenant qu’il faut inventer un nouveau système économique et surtout redéfinir ce que nous entendons par « progrès ». Ayant développé prioritairement le progrès « matériel », nous sommes encore loin d’un progrès « humain » . Il y a quelque chose de raté dans notre système. Comme Nicolas Hulot ou Yann Arthus Bertrand et bien d’autres, je suis sceptique pour le grand show de décembre prochain. Il n’en sortira rien de positif, au mieux un statut quo. Guère mieux finalement. Nous allons droit dans le mur !

      • jipebe29

      Quelle découverte exceptionnelle! Le climat serait-il changeant, dans le temps et dans l’espace? Personne ne s’en serait douté, ni pendant les glaciations, ni pendant l’optimum romain ou l’optimum médiéval, ni pendant le Petit Age Glaciaire? Curieux, vraiment…

      • jipebe29

      Je suis d’accord avec vous sur un point. le COP 21 ne donnera rien. Mais il coûtera près de 500 M€ aux citoyens français, qui n’en peuvent mais….

    • jipebe29

    Responsabilité de l’homme? Pour un petit RC de 0,7°C qui n’existe plus depuis 18 ans, alors que, sur cette période, nous avons émis plus de 40% de toutes nos émissions depuis le début de l’ère industrielle? Soit Nicolas Hulot le sait, et il le cache soigneusement, soit il l’ignore, et il est incompétent.

      • Ayme

      Votre prise de position est d’une navrante ignorance voire l’illustration d’une véritable incomprehension.En dépit de la désinformation organisée et entretenue par les climatosceptiques,Les faits sont simples et révélés dans une étude publiée entre autre dans Nature en 1999 comme dans la totalité des rapports réellement scientifiques!.
      L’étude des bulles d’air emprisonnées dans la calotte glaciaire démontre qu’il existe une corrélation directe entre la concentration en CO2 dans l’atmoshere(et en methane) et l’evolution de la temperature moyenne sur terre sur les 500000 dernieres années .Cette courbe est elle meme parallèle aux cycles astronomiques de l’ensoleillement mais l’impact de ces derniers reste marginal.
      Par ailleurs,en devenant plus technique,la baisse relative du carbone14 dans l’atmosphere liée à l’accroissement du carbone 12 contenu dans les combustibles fossiles traduit le rôle de l’Homme.
      En relargant chaque année l’équivalent de environ un million d’années de stockage carbone ,nos sociétés viennent perturber le cycle du carbone en accroissant massivement le CO2 atmosphérique et inévitablement l’effet de serre .l’expression des perturbations climatiques inhérentes n’est pas immédiate et dépend de l’inertie des phénomènes régulateurs du climat.
      Maintenant allez partager vos aneries avec Mr Allegre qui comprend autant la politique que le climat ou avec les républicains du sénat américain!

    • jipebe29

    Les 20 COP précédents n’ont rien donné. La COP21 n’aboutira à aucun accord contraignant, et c’est tant mieux, surtout pour les pays en développement qui ont besoin d’une énergie fiable et compétitive, ne serait-ce que pour que tous les habitants aient un accès à l’électricité, ce qui évitera de brûler du bois pour se chauffer et cuisiner et donc les maladies létales dues au feu de bois disparaîtront. Mais cela, Nicolas Hulot semble n’en avoir rien à cirer….

    • Raiser Gérard - Paris- France

    Tant d’incrédulité et de polémique stérile; pourquoi continuer a nier l’évidence du réchauffement climatique qui induit la fonte des glaces et augmentera aussi le nombre de réfugier climatique.
    Sur notre planète, l’anthropocène est bien irréversible, l’objectif de la conférence en décembre est plus que nécessaire (maitriser la consommation, pour durer, deviendrait-il un crime)

    • Bex-Dalayeun Nicole

    le 24 Janvier 2015
    Toutes ces contradictions stériles ne feront que d’avantage embrouiller nos cerveaux d’esclaves modernes. Nos sociétés ont été formatées pour ne plus penser, embarqués (malgré nous ?) dans un système absurde. Nous ne sommes plus très loin du sommet dont nous parlait Oppenheimer. Le pouvoir n’est pas là où nous le croyons. Occulte, divisé et opportuniste, ils attendent l’heure pour appuyer toutes sortes de boutons. Les décisions ultimes sont déjà prises. Les survivants des bunkers reconstruiront un autre monde qui sera pire encore. En absence de respect et d’altruisme, des mots qui les rendent hilares, il n’y a pas de « SUPERIORITE » autre que « TECHNIQUE ». La part du « diable » est en train de l’emporter.
    Salutations agnostiques.

Entretien avec Cyril Dion sur le climat : « l’inertie des systèmes politiques et le poids des intérêts privés ont empêché les changements, c’est un problème de système démocratique défaillant face à l’urgence écologique.»

Lire l'article