Valls veut simplifier les contrôles des agriculteurs en matière d’environnement

Paris (AFP) – Manuel Valls a annoncé mercredi le lancement d’une mission pour simplifier les contrôles en matière d’environnement auxquels sont soumis les agriculteurs, alors que ces derniers exprimaient leur grogne partout en France.

« J’ai décidé de confier une mission à un parlementaire, à un agriculteur et à un haut fonctionnaire du ministère de l’Agriculture pour qu’ils proposent des améliorations et des simplifications aux dispositifs existants » (contrôles en matière d’environnement, comme la directive « nitrate » par exemple) et « fassent en sorte que les contrôles se passent mieux dans le respect de tous et notamment des agriculteurs », a déclaré le Premier ministre à l’Assemblée nationale lors des questions au gouvernement.

A l’appel du syndicat majoritaire FNSEA, des Jeunes Agriculteurs et des Chambres d’agriculture, les agriculteurs, qui se sentent incompris et accablés par les contrôles et les réglementations, menaient des actions mercredi dans tout le pays pour crier leurs ras-le-bol.

« Les agriculteurs traversent des difficultés, nous en avons tous pleinement conscience », a reconnu le Premier ministre, répondant à une question de la députée PS Frédérique Massat. « Nous avons entendu leurs craintes », « leurs interrogations et leurs doutes », a-t-il renchéri.

Qualifiant la crise de cette profession d' »économique, sociale mais aussi morale » – une expression utilisée par Xavier Beulin, président de la FNSEA, il a jugé que « les agriculteurs (avaient) besoin de retrouver confiance dans l’avenir de leur profession ».

En septembre, devant les Jeunes Agriculteurs, M. Valls avait promis notamment d’amender la directive nitrates (dérivés des engrais azotés), qui a fait basculer cet été près de 4.000 communes et 63.000 exploitations dans l’illégalité, imposant aux exploitants des investissements parfois coûteux pour limiter la pollution des eaux et une éventuelle prolifération d’algues vertes dans les eaux de surface.

© AFP

 

2 commentaires

Ecrire un commentaire

  • […] Manuel Valls a annoncé mercredi le lancement d'une mission pour simplifier les contrôles en matière d'environnement auxquels sont soumis les agriculteurs, alors que ces derniers exprimaient leur grogne partout en France.  […]

  • […] Valls veut simplifier les contrôles des agriculteurs en matière d’environnement Et donc que fait l’Etat quand des manifestants expriment leur colère ? Il les écoute, et recule sur des projets jugés mauvais. Sivens ? Notre Dame des Landes ? Mais oui, on s’intéresse à vous. Plus tard. Vous manifestez, vous nous sortez tous les rapports du monde qui prouvent que ces projets sont écologiquement catastrophiques ? On maintient. On vous bouscule, on vous tue même, on vous blesse. Mais quand les agriculteurs sont en grogne et agissent avec violence, non seulement on les laisse faire, mais en plus on accède à leurs requêtes. Sans chercher d’autres solutions, sans leur proposer d’alternatives économiquement viables pour réduire les pesticides, dont on sait qu’ils nous tuent à petit feu. […]

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article