Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Les pêcheurs artisanaux de plus en plus menacés dans le monde

Brest (AFP) – Les pêcheurs artisanaux sont de plus en plus menacés dans le monde par des acteurs économiques plus forts qui prennent progressivement le contrôle des ressources halieutiques avec des conséquences sur l’environnement, affirme dans un rapport l’ONG Transnational Institute (TNI).

« Les pêcheurs artisanaux et les communautés de pêche dans les pays du Sud comme du Nord sont de plus en plus menacés », affirme le rapport daté de mardi.

Ils sont « confrontés à des forces majeures qui redéfinissent de façon dramatique les systèmes des droits d’accès existants ainsi que les modèles de production dans le domaine de la pêche », poursuit le document de 56 pages publié en français sur le site du comité départemental des pêches du Finistère.

Ce processus entraîne notamment, dans de nombreux cas, une « destruction écologique », affirme le rapport intitulé « L’accaparement mondial des mers ».

L’ONG, basée à Amsterdam, explique que cet accaparement se fait généralement par le biais de lois, politiques et pratiques « qui redéfinissent et réattribuent l’accès, l’utilisation et le contrôle des ressources halieutiques ».

Elle met ainsi en cause la désignation d’espaces protégés pour la conservation des zones côtières et marines, les politiques en matière de tourisme et d’énergie, la spéculation financière ou encore l’aquaculture à grande échelle.

Depuis les années 1970, 70.000 hectares, soit la moitié des forêts de mangrove du golfe de Fonseca au Honduras, sont passés de la propriété communautaire aux concessions privées, souligne le rapport, qui pointe du doigt des entreprises nord et sud-américaines et européennes désireuses d’accéder aux ressources, à des fins de tourisme et d’aquaculture.

« L’histoire de l’accaparement dans les pêcheries reste très peu connue et largement négligée dans les milieux universitaires et activistes ainsi que par les médias », regrette l’ONG qui souligne que ce phénomène « ruine les droits et les aspirations de millions de personnes tributaires de la pêche artisanale en eau douce et hauturière dans le monde ».

La pêche artisanale représente à peu près la moitié des prises mondiales, selon l’organisation de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Elle emploie, au niveau mondial, plus de 90% des pêcheurs et autres travailleurs de la pêche.

Le rapport a été publié en collaboration avec le Forum mondial des populations de pêcheurs (WFFP), qui représente les intérêts des pêcheurs artisanaux au niveau international.

5 commentaires

Ecrire un commentaire

  • […] Brest (AFP) – Les pêcheurs artisanaux sont de plus en plus menacés dans le monde par des acteurs économiques plus forts qui prennent progressivement le contrôle des ressources halieutiques avec des conséquences sur l’environnement, affirme dans un rapport l’ONG Transnational Institute (TNI).  […]

    • Paul Sven

    Je le dis et le répète, ici, à Toronto, métropole du Canada, pays possédant le plus grand littoral continental marin au monde, pas un poisson surgelé vendu dans les épiceries locales, y compris la morue, l’aiglefin, le flétan ou la sole qui ne soit estampillé « Made in China »; plus qu’un scandale, plus qu’une honte, plus qu’une aberration, nous sommes devant un pillage éhonté et une destruction systématique des ressources halieutiques et de la faune océanique devant lesquels notre propre gouvernement ferme ostensiblement les yeux pour des raisons sur lesquelles il doit être sommé de s’expliquer clairement et sans détour, que ce soit devant nos milliers de pêcheurs au chômage ou devant toute la population concernée par la destruction accélérée de l’environnement marin. Ici encore, le gouvernement fédéral responsable des pêches et de l’océan, celui qui se donne pour image de marque d’être le bon gardien de l’économie nationale, se révèle en fait une fois de plus le passeur du grand pillage global. Quand demain, dans les vitrines de poisson, il n’y aura plus que du saumon ou du tilapia d’élevage modifié génétiquement, quand demain l’océan décimé sera devenu l’unique territoire des méduses, nous aurons beau pointer d’un doigt accusateur nos gouvernants actuels, nous aurons beau les mettre au ban de l’histoire, il sera alors trop tard.

  • […] Les pêcheurs artisanaux sont de plus en plus menacés dans le monde..Brest (AFP) – Les pêcheurs artisanaux sont de plus en plus menacés dans le monde par des acteurs économiques plus forts qui prennent progressivement le contrôle des ressources halieutiques avec des conséquences sur l’environnement, affirme dans un rapport l’ONG Transnational Institute (TNI).« Les pêcheurs artisanaux et les communautés de pêche dans les pays du Sud comme du Nord sont de plus en plus menacés », affirme le rapport daté de mardi.Ils sont « confrontés à des forces majeures qui redéfinissent de façon dramatique les systèmes des droits d’accès existants ainsi que les modèles de production dans le domaine de la pêche », poursuit le document de 56 pages publié en français sur le site du comité départemental des pêches du Finistère.Ce processus entraîne notamment, dans de nombreux cas, une « destruction écologique », affirme le rapport intitulé « L’accaparement mondial des mers ».- See more at: http://www.goodplanet.info/actualite/2014/09/03/les-pecheurs-artisanaux-de-plus-en-plus-menaces-dans-le-monde/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=les-pecheurs-artisanaux-de-plus-en-plus-menaces-dans-le-monde#sthash.zNVkedvi.dpuf" .Brest (AFP) – Les pêcheurs artisanaux sont de plus en plus menacés dans le monde par des acteurs économiques plus forts qui prennent progressivement le contrôle des ressources halieutiques avec des conséquences sur l’environnement, affirme dans un rapport l’ONG Transnational Institute (TNI).« Les pêcheurs artisanaux et les communautés de pêche dans les pays du Sud comme du Nord sont de plus en plus menacés », affirme le rapport daté de mardi.Ils sont « confrontés à des forces majeures qui redéfinissent de façon dramatique les systèmes des droits d’accès existants ainsi que les modèles de production dans le domaine de la pêche », poursuit le document de 56 pages publié en français sur le site du comité départemental des pêches du Finistère.Ce processus entraîne notamment, dans de nombreux cas, une « destruction écologique », affirme le rapport intitulé « L’accaparement mondial des mers ».- See more at: http://www.goodplanet.info/actualite/2014/09/03/les-pecheurs-artisanaux-de-plus-en-plus-menaces-dans-le-monde/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=les-pecheurs-artisanaux-de-plus-en-plus-menaces-dans-le-monde#sthash.zNVkedvi.dpuf..  […]

  • Que faire?

  • […] Les pêcheurs artisanaux sont de plus en plus menacés dans le monde.  […]