Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Le pangolin, ce mystérieux mammifère à écailles, est en cours d’extinction

Genève (AFP) – Les mystérieux pangolins, ces mammifères au corps recouvert d’écailles et surtout présents en Afrique et en Asie du sud est, sont une espèce menacée d’extinction car leur chair est trop appréciée en Asie, selon un communiqué publié lundi par la CITES, (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction).

L’animal, qui ressemble à un artichaut doté de pattes et d’une queue, est l’unique mammifère au monde recouvert d’écailles. Ses écailles sont comme une armure contre les prédateurs de la nature, mais ne le protègent pas contre les braconniers.

Selon le groupe spécialisé sur le pangolin, qui est établi à Londres à la Société de zoologie, les pangolins sont à présent le groupe de mammifères au monde le plus victime de commerce illégal, avec plus d’un million d’entre eux capturés dans la nature au cours des 10 dernières années.

En dépit d’une interdiction du commerce des pangolins sauvages en Asie, le commerce illégal de ces animaux est florissant.

Les consommateurs sont prêts à payer des fortunes pour la viande de Pangolin, servie comme une délicatesse lors de repas de fête en Asie.

En médecine traditionnelle chinoise, les écailles de pangolin sont aussi considérées comme pouvant traiter de nombreuses affections, telles que le psoriasis ou une mauvaise circulation.

« Toutes les 8 espèces des pangolins sont à présent menacées d’extinction, en raison notamment de leur commerce illégal en Chine et au Vietnam » a déclaré le Professeur Jonathan Baillie, co-président du groupe spécialisé sur les pangolins et directeur des programmes de conservations à la Société de zoologie de Londres.

« Au 21ème siècle, on ne devrait vraiment plus manger d’espèces en voie d’extinction », a-t-il estimé.

Le groupe spécialisé a lancé mardi un programme d’action pour la conservation de l’espèce, pour mettre fin au commerce illégal et assurer le futur des pangolins en Afrique et en Asie.

Pour Dan Challender, co-président du groupe de spécialistes, « il faut que les gouvernements chinois et vietnamiens commencent par établir  d’urgence un inventaire de leurs populations de pangolins et publient les chiffres » pour empêcher le commerce illégal de l’espèce.

Le pangolin pèse entre 2 et 35 kilos, selon son espèce, et mesure entre 30 et 80 cm. Le pangolin géant, le plus grand des espèces, mesure 1,5 mètre et pèse 35 kilos.

La plupart des pangolins sont des animaux nocturnes qui se nourrissent essentiellement d’insectes.

Le mot pangolin vient du mot malais ‘pangguling » et signifie « quelque chose qui se roule », soit la position qu’adopte l’animal lors qu’il se sent menacé.

© AFP

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Damien

    Que ce soient les Vietnamiens ou les Chinois, ces gens avec des goûts culinaires d’un âge révolus commencent à faire du tort à la faune. Il faut une règle mondiale classant les espèces comme « patrimoine mondial » et donc intouchable. C’est à peine si le touriste peut admirer les palais des empereurs chinois, interdits d’être photographiés. Ils ont des monuments classés et intouchables, et si on les démolissait, comme eux détruisent la vie des éléphants, rhinocéros, baleines ….. et le reste. J’appelle cela de la prédation. Ce sont des êtres nuisibles.

      • CAR ELIANE

      Comme je suis d’accord avec vous , ils vont tout détruire , les Thons qui se vendent à prix d’or , les requins , les chauves souris frugivores , les tigres les chiens , les chats et maintenant les rats pour ceux là c’est moins grave ils se reproduisent à la vitesse grand V et ils doivent être réservés aux classes les plus pauvres , mais ces populations m’écoeurent toujours près à manger tout ce qui bouge en plus avec leur médecine traditionnelle ils font beaucoup de tort à la faune